Romook, ectoplasme bloguique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 28 février 2006

Beijing : j'arrive!

Yahou! Aujourd'hui, je prends mon avion pour Pékin... So Exciting! Après Londres, Pékin (Beijing en chinois : c'est donc la même ville pour ceux qui n'avaient pas remarqué...). C'est le tour des capitales. Dès que j'arrive, je témoignerai sur mon blog de mon voyage, premières sensations, etc... En espérant que la connexion internet fonctionne :-)

Je laisse derrière moi l'Europe pour 4 mois.

Romook, neo asiatique

jeudi 16 février 2006

Chinatown, ou les angoisses d'un français face à la chine

Chinatown à London... Un autre univers où on se retrouve dans une ambiance équivalente au Chinatown de Kobe (Japan). Idéal pour aller faire un peu de chinois pour se remettre en jambe avant le grand départ (dans 12 jours !!). Déjà, dans mon école de langue, j'ai rencontré une avocate japonaise avec laquelle j'ai pu échangé quelques phrases en chinois. A priori, tout va bien. Mon bagage linguistique est suffisant pour me faire des potes et boire des coups ou jouer au Go (Weiqi en chinois)... Bon, et l'essentiel ? Manger! Ben justement, c'est là que ça craint. Je ne comprends pas les cartes de restaurant en anglais (faut dire que je n'ai jamai porté une importance très grande à la nourriture ici, mon manque de vocabulaire dans ce domaine est donc très important). Je ne sais pas lire le nom de plats en chinois (grave erreur que je vais rectifier dès mon retour en France). Donc, connaissant le nom en chinois, je demande à une jeune femme à l'entrée d'un restaurant, en chinois (mandarin), ce que je veux manger.

Panique à bord.

Elle ne comprend pas. PAS DU TOUT.

Après plusieurs tentatives, elle me dit : "Jiaozi?"

OK. Elle avait enfin compris. Il aura fallut quelques 3 ou 4 tentatives. A l'intérieur du restaurant, j'ai été accueilli par des chiffres : il fallait payer tout de suite, tout. Très bizarre. Absolument pas sympa comme ambiance.

J'ai demandé du thé en chinois et on m'a demandé de parler en anglais.

Remarque : ils n'avaient pas l'air de parler le mandarin entre eux. Peut être qu'il ne savent pas le parler et qu'ils ne parlent que leur dialecte. Les deux jours précédents, j'ai eu l'occasion de prendre le train et le bus avec des chinois qui parlaient le mandarin entre eux : j'aurais pu prendre leur conversation en dictée, tellement je comprenais bien.

Juste avant de partir pour 4 mois en Chine, ça fout une claque qui angoisse profondément.

Romook, who needs to trust himself

mardi 14 février 2006

A toi, B, visiteur inconnu

Cher B

Ton message - commentaire ? un commentaire est censé avoir un lien avec ce qui précède - reproduit ci-dessous :

MYTHOMANE
TA VIE N'EST QU'UN TISSU DE MENSONGES
TU REGRETTERAS DE MENTIR COMME TU LE FAIS
B

Lorsque l'on décide d'insulter les gens, on a le courage de signer plutôt que d'apposer une simple initiale qui pourrait nuire à des personnes avec lesquelles je suis en relation et dont le prénom commence par un B. Tu ne connais pas ma vie et, donc, tu ne peux pas juger de la pertinence de ton propos ou non. C'est une attaque gratuite qui a pour seul effet de me rendre suspicieux sur toute une catégorie de personne. A savoir que lorsque tu as laissé ce commentaire à 20h10, tu venais directement de mes contacts sur msn (il n'y a que deux personnes résidant à Nancy ayant pu laisser un tel message), ou de Google (option plus probable, en ayant tapé mon pseudo comme mot-clé pour accéder à mon blog, bien qu'ayant un compte msn).

Il est à supposer que pour se permettre de tels propos, tu me connais très bien et c'est la raison pour laquelle je me permet de te tutoyer - ce qui n'est évidemment pas une familiarité entre amis, dans ce cas, mais bien la marque que je ne te respecte pas plus que tu ne me respectes.

Premièrement, il est dommage que ta vie soit si pauvre pour que tu puisse imaginer que ceux qui en ont une plus remplie soient des menteurs. En fait, tu fais plus pitié qu'autre chose...

Deuxièmement, ta menace sur les conséquences de mes propos sont plutôt rassurantes, puisqu'ayant la conscience claire, je ne peux en attendre, a contrario, que des retombées positives.

Bref, y a pas grand chose à attendre de quelqu'un qui manque probablement d'un peu de maturité et d'intelligence, surtout dans la compréhension de la portée de ces actes.

Romook, déçu par la bêtise humaine

Le curling, un sport de femme

Je ne peux pas m'empêcher de penser que le curling est un sport qui devrait être exclusivement réservé aux femmes. Les personnes les plus entraînées au monde ne sont-elles pas les femmes de ménages avec leur balai ?

Romook, open-mind
"Il faut savoir reconnaître la supériorité de la Femme"

La carte d'identité biométrique adoptée en Angleterre

La carte d'identité biométrique vient d'être votée par les parlementaires anglais. Elle ne sera pas obligatoire, mais automatiquement créée pour toute demande de passeport.

A priori, ce seront des informations qui seront conservées informatiquement. Les nuages magnétiques, futur outil terroriste des révolutionnaires du XXIème siècle ?

Romook, "T'as pas un brin d'ADN à me prêter, c'est pour sortir ce soir, j'ai plus rien à me mettre..."

lundi 13 février 2006

Funny news

Cette fois, je ne résiste pas à l'envie de la recopier directement sur mon blog. S'il y avait le nom de l'auteur, je l'ajouterai, s'il se reconnaît : qu'il se signale ... (A mon avis, ce doit être l'agence Reuters ou un équivalent)

Drug dealer refuses to leave prison

A convicted drug dealer has refused to go to court - because he likes his prison cell so much. Daniel Davies, 22, thought his cell was so comfortable he did not want to risk losing it by going to a confiscation hearing. Judge Roger Scott told Bradford Crown Court : "He's not come because he's got this wonderful cell (at Everthorpe Prison in East Yorshire) he wants to keep. If he steps out of prison he will lose it. It is a ringing endorsement of the comforts of prison.' The hearing under the Proseeds of Crime Act was related to a burglary Davies Committed in his home town of bradford while on bail. It was agreed Davies should pay £787.33 under the confiscation order.

Alors là, moi, je dis : "bravo!"

Toujours tiré du METRO. Les pays changent, pas les news :-)

Romook, toujours sur la brèche

dimanche 12 février 2006

Et si le monde...

Et si le monde était créé sans l'amitié, sans la confiance, sans l'amour, que resterait-il de l'humanité ?

Romook, adepte du bloody mary entre amis

jeudi 9 février 2006

Le voyage : tour du monde des villes

Le voyage permet de découvrir des nouvelles formes de culture. Thème classique de la llittérature, développé par tant d'auteurs fameux comme d'autres un peu moins... Pour ma part, je constate que je n'aime pas visiter mon environnement. Depuis mon arrivée, tous les endroits que j'ai découvert l'ont toujours été pour une autre raison. Je crois que j'ai peu d'attirance pour l'art bétonnesque de l'homme.

Je reconnais allègrement que Cambridge et Oxford sont deux villes merveilleusement belles, que Cracovie en Pologne (Krakow) est simplement magique et Florence envoutante. Cancun est laide et rivalise dans ce domaine sans difficulté avec Dakar. Le Caire est si contrastée qu'il est difficile de la comparer avec tout autre ville, un peu comme Kyoto... Bref, un rapide tour du monde des villes me rappelle que, sauf dans certains cas, mon unique souhait de voyage a été de sentir la vie palpitée dans ces différents univers.

London est pour moi une expérience particulièrement intéressante de ce point de vue. Pour la première fois, j'ai eu le temps de sentir véritablement le battement quotidien du pouls dans la ville... J'ai eu le temps de voir ce qu'était la vie anglaise, suffisamment pour savoir qu'il doit être difficile de vivre en Angleterre dans un lieu où il n'y a pas d'étranger... Bref, pourrais-je vivre en Angleterre ? Avec beaucoup d'argent, ça doit être envisageable.

Bientôt Beijing... Wait & see

Romook

mercredi 8 février 2006

Vous l'aviez rêvé, les anglais l'ont fait...

Les anglais revendiquent d'être un tantinet excentriques... Bon, admettons. Non ? Vous n'admettez pas ?! Ok, des preuves, des preuves... Voyons, voyons... Dans le journal aujourd'hui, qu'avons-nous... Ohhh! Very beautiful cuple of english persons... Jus married... But, married after a choice by radio listener... Oh! Really ?! Surprising! What does it mean? Une émission de Radio a proposé à ses auditeurs un nouveau jeu. On prend une liste d'individus qui désirent se marier et les auditeurs votent - par sms et appel téléphonique - pour choisir le couple, enfin les deux individus qui vont devoir se marier ensemble. Ben oui, vu que tout l'intérêt du jeu, c'est que les personnes ne se seront jamais rencontrés avant le jour de leur mariage. Ca s'appelle le mariage arrangé, mais moderne. C'est beau les progrès de la technologie, ça permet enfin de se passer de l'amour. A quand le vibromasseur portable que l'on pourra déclencher par sms ? Oups! Ca existe déjà !? Ah oui, le téléphone portable sur mode vibreur... Hmmmmmm... Douteux tout ça... En tout cas, les miracles de la technologie font que l'on peut revenir à des mariages arrangés, c'est pas plus mal. Y aura moins de divorce. Ben oui, à l'époque, ça existait pas ...

Romook, de nouveau sur le pied de guerre avec sa nouvelle connexion internet qui fonctionne

lundi 6 février 2006

No news, good news...

Tout est dans le titre, me direz-vous... Et bien non, c'est essentiellement à cause d'une connexion internet particulièrement capricieuse que mon absence est criante sur mon blog. Beaucoup de chose à raconter ? Non, tous mes camarades de ces trois premières semaines d'Angleterre se sont évaporés... Je me retrouve seul. Quelques rencontres intéressantes sur le plan professionnel, sur le plan amical, peut être : le temps nous le dira.

Dans quelques jours, mes amis viennent me rejoindre, je suis hyper impatient de les voir. Et la Chine approche à grand pas... Dans un mois, je pourrais dire que cela fait 4 jours que je suis à Pékin. Bigre! Que le temps passe vite! Le chinois que j'avais délaissé ces dernières semaines est en cours de réapprentissage / consolidation. Le plus important est de savoir dire :" je t'aime", c'est tout ce dont on a besoin quand on est à l'étranger ... sauf si les chinoises sont aussi ouvertes que les anglaises auquel cas, le kit de survie linguistique doit s'étendre à l'ensemble des mots de vocabulaire de la vie courante... Bah, c'est pas gagné.

Bon, y a mon école qui m'attend : @+

Romook, just like heaven ?

dimanche 5 février 2006

Parti pris

Toujours tenter la transparence, pas facile... Consigne à mes commentateurs : si vous désirez laisser des messages sur ce blog, sachez je serai d'une intolérance totale avec tout ce qui permet d'identifier un individu... Les pseudo sont les bienvenues, les allusions à des personnes de mon entourage ou à ma vie seront sévèrement sanctionnés.

Dans cas, je prévois l'extrêmisme le plus total : l'élimination pure et simple.

Il était bon que ce fut dit.

Romook, dictator