Romook, ectoplasme bloguique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 15 mai 2005

Concert de Noyelles sur Selle

L'ensemble Alia Mens est dirigé par mon ami, Olivier Spilmont. Ensemble de musique ancienne, cela faisait bien trop longtemps k j n l'avais pas entendu.

1ère partie :

Concerto en ré mineur pour clavecin de Bach

1er mvt : des mo am'gambs dans la salle

Lorsque Bach jouait sa musique en concert, il me plaît d'imaginer k la situation était la même: une partie de la salle écoute attentivement, tandis k l'autre, généralement dans le fond - comme dans une classe de collégiens - est plus dissipée. C'est de ma faute, je suis arrivé juste à l'heure...

2ème mvt : sublime

Comment ai-je pu arrêter la musique ? Olivier au clavecin est tout simplement admirable... Le charme des instruments anciens opère tt de suite! Bach est 1 grand compositeur... En plus, les interprètes sont bons. Espérons que tout le concert sera de la même facture.

3ème mvt : sensibilité et profondeur

Les marches harmoniques avancent et étouffent mon coeur. Si seulement on pouvait mourir dans un accident de ce type...

Messe de charpentier à 4 voix.

Jn connais pas : découverte musicale en vue.

Lente exposition du thème par les instruments. Lorsque les voix démarrent, c'est magique. Puis, Bertrand Dazin intervient. J'ai les larmes qui m viennent tout de suite. Il a un timbre de voix prodigieux.

Encore un de mes plaisirs solitaires... Pourtant, j'ai proposé à une jeune femme de m'accompagner. Ce n'était - malheureusement - pas possible. De toute façon, on est toujourrs seul face à son plaisir. Le partage se fait dans la confrontation qui suit, pas dans l'instant...

Dsl, mais, là, j profite ;-)

2ème partie

Stabat Mater de Charpentier

Il y a une écoute intense dans la salle. Une sorte d'absolu. On fait même taire les enfants. Ne nous leurrons pas: peut-être est-ce parce que la progéniture de la salle est sur la scène ? Dans ce cas, le recueillement est total.

Sabat mater de Derégnaucourt

Musique contemporaine. Les contraintes de création étaient terribles. Ecrire une pièce musical pour choeur d'enfant n'ayant aucune formation musicale, allié à un ensemble de musique baroque. Le tout donne une oeuvre étonnante. Ca me fait penser à Ligeti et Ohana. Evidemment, j'aime.

La réaction du public est évidemment mitigé. Je suis content : j'ai la sensation de revivre la naissance de la musique sériele et dodécaphonique... Ho! Le public s lève pour applaudir!

Comme quoi, tout peut arriver.

Après d chaleureux remerciements de la part du maire (je suppose), nous apprenons qu'un "vin d'honneur" est organisé. Merci la commune de Noyelles sur Selle!

Blogué pendant le concert d'où les fautes de frappe, dsl..

Romook, "La sensibilité ne s'achète pas, ni ne se monnaye : elle est tjrs subie."

dimanche 8 mai 2005

Marjolaine, une artiste amie à découvrir

Mon amie Marjolaine m'a dit une fois : "tu m'impressionneras vraiment le jour où je verrai tes romans en livre de poche dans les supermarchés". C'était en terminale. Pari pas encore perdu - et presque réalisé - mes livres sont bien en supermarché, mais ce ne sont pas des romans... Je te retourne le compliment, que tes disques se trouvent un jour en supermarché... Mais, comme tu le sais, l'art n'est pas une compétition. Peu importe la reconnaissance sociale, ce qui compte est la sincérité que tu glisses dans ta création. Fais toi mal...

En attendant, ma petite fée, que ta sensibilité gagne l'univers et le rende plus doux. Impossible qu'il en soit autrement de toute façon...

A visiter : http://www.calamitymarjo.com