Amiable composition autour d'une vanité



En ma qualité d'amiable compositeur, tel Zarastro(1) lâchant son : "Zurück ! Ich weiß ! Ich weiß alles !" ;

Vu l'adage : "Vanitas vanitatis et omnia vanitas".

Attendu qu'il reproché à romook ses excès de vanité ;

Attendu que Romook conteste cette accusation ;

Attendu que Romook ne saurait cependant échapper à l'adage susvisé, de surcroît en sa qualité d'empereur autoproclamé ;

Mais attendu qu'il est reproché à Yogi, je cite : "En tout cas, on se demande à quoi ça sert de râler sans arrêt si ce n'est même pas pour lire les billets quand il y en a, ni répondre aux commentaires quant on en fait!!!!" ;

Attendu que les voies de l'empereur sont impénétrables, et qu'il convient d'attacher aux impériales accusations une présomption de vérité.

Sur quoi :

Attendu qu'il s'agit d'un litige ayant trait à la vanité, ou, comme dirait le juge anglais, qu'il s'agit d'un "Vanity Case";

Attendu cependant que ni Romook, ni Yogi, n'eurent jusqu'à présent à se justifier d'éventuelles valises ;

Décide : lecture obligatoire à la fois pour Romook et Yogi de Philippe Le Tourneau, Périlleuses vanités (de l'art. 262 du Code pénal) , D. 1972, chron. XXV, pp. 157-160.

JC

(1) Je crois savoir à ce titre que Romook prépare un billet sur l'influence du personnage de Zarastro chez le Zarathoustra de Nietzsche. Mes infos sont assez fiables, mais je ne peux dévoiler mes sources...