Romook, ectoplasme bloguique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 30 octobre 2008

Analyse de la crise financière internationale

En ces temps de crise financière, le comité spécial romookéen, présidé par JC, chargé de rendre ses conclusions sur le grave déficit de confiance des investisseurs, a abouti à la conclusion suivante à destination des chefs d'entrepise :

Mieux vaut mettre ses bourses en action que ses actions en bourse !

J.C., auditeur de BFM

lundi 27 octobre 2008

"Vanitas vanitatis et omnia vanitas"

Amiable composition autour d'une vanité



En ma qualité d'amiable compositeur, tel Zarastro(1) lâchant son : "Zurück ! Ich weiß ! Ich weiß alles !" ;

Vu l'adage : "Vanitas vanitatis et omnia vanitas".

Attendu qu'il reproché à romook ses excès de vanité ;

Attendu que Romook conteste cette accusation ;

Attendu que Romook ne saurait cependant échapper à l'adage susvisé, de surcroît en sa qualité d'empereur autoproclamé ;

Mais attendu qu'il est reproché à Yogi, je cite : "En tout cas, on se demande à quoi ça sert de râler sans arrêt si ce n'est même pas pour lire les billets quand il y en a, ni répondre aux commentaires quant on en fait!!!!" ;

Attendu que les voies de l'empereur sont impénétrables, et qu'il convient d'attacher aux impériales accusations une présomption de vérité.

Sur quoi :

Attendu qu'il s'agit d'un litige ayant trait à la vanité, ou, comme dirait le juge anglais, qu'il s'agit d'un "Vanity Case";

Attendu cependant que ni Romook, ni Yogi, n'eurent jusqu'à présent à se justifier d'éventuelles valises ;

Décide : lecture obligatoire à la fois pour Romook et Yogi de Philippe Le Tourneau, Périlleuses vanités (de l'art. 262 du Code pénal) , D. 1972, chron. XXV, pp. 157-160.

JC

(1) Je crois savoir à ce titre que Romook prépare un billet sur l'influence du personnage de Zarastro chez le Zarathoustra de Nietzsche. Mes infos sont assez fiables, mais je ne peux dévoiler mes sources...