Karlheinz Stockhausen, l'un des plus grands compositeurs de la musique contemporaine, nous a quitté ce 5 décembre. En ce moment, outre ce décès, j'ai beaucoup de soucis avec une banque qui me fait des misères, le Crédit Mutuel pour ne pas la nommer, alors que depuis plus de 18 ans nous vivions une relation presque sans heurt, même s'il y a eu des passages difficiles où j'avais alors trouvé un soutien qui me fait défaut aujourd'hui. Ainsi, les profonds changements professionnels de ma vie n'étant quasiment pas accompagnés, j'ai peu de temps (et de coeur) à donner à mon blog qui est donc délaissé quelque peu. Un prochain voyage en Chine (du 3 janvier au 22 janvier (retour qui est également la date de mon anniversaire)) devrait réparer cette absence bloguesque.

Je prends toutefois mon clavier sous les mains pour vous livrer un extrait de "Stimmung", une oeuvre vocale de Karlheinz Stockhausen où il a réalisé l'une des premières oeuvres vocales occidentales reprenant la technique du chant harmonique propre aux tibétains. Vous découvrirez ainsi le style de musique qui me plaît le plus : la musique contemporaine... ce qui a inévitablement pour conséquence de m'attirer des regards suspects de la part de mon entourage - surtout de mes voisins. Pas de snobisme ou d'intellectualisme dans ma démarche, je trouve ça beau, détendant, original et me permet de rêver sans pistes préconçues par un chanteur et un texte qui contraignent mon imagination à adopter une situation ou un sentiment particulier.

Attention, toutes les musiques de Stockhausen ne sont pas aussi "faciles" à écouter. Voici donc un extrait de cette oeuvre chantée a capella, avec un travail sur les voyelles que vous remarquerez aisément :


"Stimmung", extrait interprété par le SingCircle, avec Gregory Rose à la direction, CD disponible chez Hyperion.


Je tiens à préciser qu'il ne faut voir aucun lien avec les blogborygmes musicaux que l'on peut trouver sur le blog du même nom.

Amicalement vôtre,

Romook