Romook, ectoplasme bloguique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 20 décembre 2005

Attracteur étrange

Alors que je suis un bon joueur d'échecs (1877 elo Fide), je butte sur le jeu de Go qui, malgré une apprente simplicité, recèle des trésors de complexité... Là où une vraie interrogation réside se trouve dans le fait de répondre à la question de pourquoi, systématiquement, je vais concentrer mes efforts sur la chose que je comprends le moins au lieu de m'améliorer dans une où j'ai déjà de bonnes qualités à développer... Plutôt je travaille le Go, au détriment des échecs ? Pourquoi, dans ma vie, de deux choses, vais-je choisir la plus difficile pour moi ? Qu'ai-je donc fait à Dieu pour qu'il m'inflige un tel caractère ?

En même temps, n'est-ce pas là la clé de mes réussites ?

Romook, de profundis

vendredi 9 décembre 2005

Engagement politique

"Il en est ainsi dans la politique, dans les délibérations des princes. Si vous ne pouvez extirper radicalement des opinions erronées, remédier selon votre sentiment à des abus invétérés, ce n'est pas une raison pour vous détacher de la chose publique : on ne renonce pas à sauver le navire dans la tempête parce on ne saurait empêcher le vent de souffler."

Thomas More, l'Utopie, trad. Marie Delcourt, GF Flammarion

vendredi 2 décembre 2005

Préoccupation du jour

Les remises en question se succèdent et ne se ressemblent pas... Aujourd'hui, mon envie est de me pencher principalement sur le droit de l'environnement. On verra bien mais ça fait déjà quelques temps que cela me trotte dans la tête. Le problème est que pour être crédible, il faut se tenir à une ligne de conduite et ne pas en suivre plusieurs à la fois. Dans notre monde de l'image, la polyvalence n'est pas perçue comme une possibilité, mais comme un manque de rigueur dans les lignes directrices de son existence...

Je hais la société du spectacle.

Romook Ier, sur la brèche