Romook, ectoplasme bloguique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 16 octobre 2005

Le monde et l'artiste

Se laisser saisir par la beauté du monde...

L'artiste est celui qui, au sein de l'existence, sait ramasser de la pâte à modeler et la sculter de telle manière qu'il en retire les imperffections et en sublime les aspérités.

Romook, poète, une fois n'est pas coutume

vendredi 14 octobre 2005

Jouer du luth devant des boeufs

Voilà une expression chinoise qui caractérise un peu l'état d'esprit que l'on a lorsque l'on tente de discuter avec une personne qui est tellement persuadé qu'elle a raison, qu'elle n'écoute même plus ce que vous avez à lui dire.

En français, on traduirait ça par : "prêcher dans le désert"... Rien à voir avec le sens que l'on pourrait porter à l'expression chinoise qui est ici traduite littéraletement, he he he..

Je constate qu'en ce moment, je suis fatigué et j'ai un peu de mal à trouver des sujets humoristiques. Déso, la préparation de mon voyage me rend peu loquace et les révisions auxquels m'astreignent les prochains examens, alliés à une étude intensive du chinois (et l'anglais!) me laisse peu de temps pour épanouir mon esprit dans des dissertations fumeuses intellectuellement.

A tous mes lecteurs (et non lecteurs), je présente mes excuses.

Une formule relevée chez un magistrat face à un individu qui a obstinément gardé le silence durant une audience : "Pouvez-vous signer le document attestant de tout ce que vous ne nous avez pas dit ?" Intellectuellement joli.

Romook, perdu ?