Romook, ectoplasme bloguique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 29 décembre 2006

Spammeurs d'origine asiatique

Aux dernières nouvelles, les spammeurs asiatiques ne seraient pas occidentaux et en vacance, contrairement à ce que j'insinuais hier dans un billet sur le crash d'un hélicoptère.

Ils ne sont pas en train de faire du ski ou de se prélasser dans un canapé en ronflant devant la télé. Non, rien de tout ça. Pourtant, aujourd'hui, toujours aucun spam de leur part.

C'est simplement qu'il y a eu un grand tremblement de terre en Asie qui a sectionné des cables sous-marins permettant de nviguer sur Internet. Dès lors, le réseau en Asie est profondément perturbé. Résultat : chômage technique pour les spammeurs pour cause de défaut d'outil de travail. Mais que font les syndicats des travailleurs français ? Qu'attendent-ils pour déclencher une grève de solidarité généralisée mondiale afin de protester contre la confiscation par les catastrophes naturelles des outils de travail des travailleurs asiatiques ?

Romook, sur la brèche

jeudi 28 décembre 2006

Crash d'un hélicoptère...

Alors que je m'interroge sur le fait que les spammeurs semblent être en vacances (j'en ai reçu 50% de moins que d'habitude ces deux derniers jours : ils préparent sûrement le réveillon de la saint sylvestre, ce qui me pousse à croire qu'ils sont tous d'origine occidentales, puisque même pour les spams asiatiques (japonais, coréen et chinois), la diminution est flagrante (aucun!)), je me fais rattraper par l'actualité.

En Irlande, le crash d'un hélicoptère a fait six morts et un disparu, ce qui revient à être une situation très problématique pour les 7 occupants de l'appareil. Et les réactions des autorités autour de cette accident sont encore une preuve que les probabilités gèrent nos décisions dans la vie.

En effet, les recherches se poursuivent pour retrouver le disparu. Ce qui m'inquiète le plus, c'est que personne ne prend en compte qu'il y avait peut-être, à cet endroit précis où l'hélicoptère a eu son accident, des personnes qui s'entraînaient pour traverser l'Atlantique à la nage. Ou encore un escadron de véliplanchiste de l'extrême en train de s'exercer. Ou une petite embarcation en train de pêcher. Non, ces hypothèses là sont délibérément ignorées. Et pourtant, il y a une chance infime que chacun d'entre elle soit vrai. Et si on cumule les trois situations, on se rend compte que finalement les recherches devraient s'étendre bien au-delà de ce qui est réalisée. Comme quoi, les sauveteurs ont privilégié l'hypothèse la plus probable.

C'est triste à dire, mais les probabilités conditionnent nos choix. D'où cette conclusion qui prend ici tout son sens, la vie est comme une partie de Poker. Et je vous laisserai vous interroger vous-même sur la réciproque de cette axiome.

Romook, marre des probabilités...

mardi 5 décembre 2006

Ce que les femmes ne savent pas...

A Lille, il y a une brasserie appelée "La Chicorée", ouverte 24h / 24, 7j / 7.

Ce que peu de femmes savent, c'est pourquoi les hommes qui reviennent des toilettes après une petite commission, ont un sourire étrange... Devant les urinoirs, une phrase est inscrite au-dessus, et il était temps de lui rendre hommage avant qu'elle ne tombe un jour dans l'oubli.

AVIS

Par mesure d'hygiène, il est expressément recommandé aux clients de ne plus sucer les boules de naphtaline déposées dans les urinoirs.

Marcel, 1926

J'ai beau avoir lu ce texte un nombre incalculable de fois, je ne m'en lasse pas.

Romook, esthète