Dans notre société, nous ne sommes plus à une contradiction près. Nous pouvons le remarquer tous les jours. Ainsi, la fête de l'amour (la Saint-Valentin) provenant de la Rome antique et du Moyen-Âge, chacune ayant sa propre appréciation de la chose, on est loin de célébrer le sentiment amoureux "moderne". Ce n'est pas l'autre dans cette espèce d'amour indicible et transcendant que l'on doit retrouver, mais bien l'amour physique, outil démographique destiné à accroître les populations, qui doit être mis à l'honneur dans cette fête. Contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, si l'on souhaitait être véritablement traditionaliste, nous devrions couvrir l'autre d'infidélité pour bien célébrer la Saint-Valentin.

Bien entendu, vous connaissez le Romook, qui n'oserait évidemment pas se fondre dans une tradition sans une bonne raison, ce sera donc le jour où je copulerai