Romook arriva, comme d'habitude, à son cours du matin. Le fait de faire cours au pays des merveilles commence à ne plus l'étonner et c'est sans émotion particulière qu'il avait quitté la France. Ce matin-là, il demanda à ses étudiants s'ils pensaient qu'il était possible de faire des choses avant d'exister... "Mais, monsieur, ça revient à dire qu'un enfant a été à l'école avant d'être né. Ca n'a pas de sens !?" Il se dit alors que les étudiants, de nos jours, n'avaient plus la poésie et la fantaisie qu'il avait connu au temps où il était lui-même étudiant. Il leur expliqua alors ce qu'était une société en formation et le principe de la reprise des engagements conclus par les associés pendant la période de formation de la société.

Puis, dès la fin du cours, il se rendit au restaurant où, comme chaque jours, il déjeunait avec deux étudiants et son chauffeur. Pendant le repas, un étudiant passionné de musique vint lui offrir un disque : "The Butterfly Lovers". Il lui demanda de le rejoindre dans sa chambre après le déjeuner. Romook n'avait pas d'autre choix que d'accepter.

A la fin du repas, il rejoignit le jeune étudiant. Il découvrit alors un portrait de Mao Zi Dong, encadré par un de Bach et un de Li Fang, le chinois qui aidait tout le monde. Il s'interrogea alors sur le fait de pouvoir faire cotoyer ces trois personnes ensemble sur un même mur. La vie est parfois extrêmement surprenante. Après avoir écouté en compagnie de son étudiant la musique des "butterfly lovers", il partit voir son chauffeur qui le conduisit chez un tailleur. En trois minutes, deux costumes sur mesures étaient commandés pour la semaine suivante.

Une fois rentré à l'hôtel, direction le salon de massage pour faire soigner cette cheville qui n'en finit pas de ne pas vouloir dégonfler, comme chaque jour. Il est donc accueilli par la masseuse qui a décidé de faire dégonfler cette cheville coûte que coûte. Aujourd'hui, elle a acheté un médicament exprès pour lui. C'est une crème à base de camphre probablement. Ca brûle, mais ça a l'air efficace. Un peu plus d'une heure plus tard, le voici dans la rue, il fait nuit.

Le ciel est constellé de cerfs-volants. Si c'est la nuit, comment les voit-on, vous demandez-vous ? Les questions contiennent parfois leur propre réponse. Tout simplement parce que les cerfs-volants sont comme des arbres de noel suspendus dans le ciel, enrubannés de guirlandes clignotantes ou de lumières en tout genre. Le ciel est ainsi constellé d'étoiles artificielles qui sont autant de défi à la pesanteur qu'au bon sens. Finalement, il n'y a pas de limite à l'amusement. Alors pourquoi s'étonner que l'on puisse faire des choses avant d'exister ? On peut bien continuer à influencer le monde après sa mort alors pourquoi pas avant sa naissance ?

Mais, il était temps de rejoindre le dernier rendez-vous de la journée : un enseignant français sur place ad vitam aeternam... Quelques pas et les deux amis se retrouvaient dans un petit restaurant où ils décidaient, en toute connaissance de cause, de commander du vin rouge pour accompagner leur fondue chinoise. De vin, il avait l'étiquette et la bouteille. Quant au contenu, bien que ce soit le Chang cheng, The Great Wall, la cuvée, non millésimée et premier prix visiblement, avait choisi de ressembler à aucun autre vin. Dommage, ils auraient préféré. L'ivresse sera malgré tout - peut-être devrait-on dire : en conséquence ? - au rendez-vous.

Un dernier café dans un bar où un cafard s'échoua sur la table... Romook et son camarade philosophe ne seront ni bouddhistes, ni advaïtistes ce soir-là. C'est un kleenex, prédateur méconnu, qui fût nourri du cafard. Mais il était tard et il était temps de se séparer. Romook repartit à pied le long du lac. Il écouta le vent fabriquer des vagues sur cette grande étendue d'eau et un paquebot déchira la nuit avec un son tonitruant bien que lointain.

Un paquebot ? Romook se rapprocha du bord du lac et rechercha dans la nuit l'énorme embarcation capable d'un tel bruit. Cela recommença mais cela venait d'à côté de lui. Une voiture. Un porte-partition. Un violoncelle. Cachée derrière le violoncelle, à 23h45, une violoncelliste. Elle déchiffrait une partition. Note par note. Il était tard et, pendant ce temps, le lendemain se reposait pour offrir à Romook une nouvelle journée au pays des merveilles...

Romook, en voyage