Après avoir été rayé des fêtes impériales, puis enfin restauré, le 13 juillet aura lieu dans un lieu tenu secret et connu que des invités seuls.

Il y a dans cette soirée un brin d'amitié élitiste qui pourrait être réprouvé (par, tout à la fois, la morale et les conventions sociales) si cela ne provenait de moi... Comme je l'avais indiqué l'année dernière, mes invitations ont dépassé les frontières. Malheureusement, les étrangers touchées par l'invitation n'ont pas pu répondre présent. D'autres, comme mon collègue qui m'accompagne en Chine, le Sieur William pour ne pas le nommer, bien qu'étant invité depuis une année entière, n'a rien trouvé de mieux que de refuser mon invitation pour un week-end en amoureux, à Madrid, avec sa fiancée. Je suis toujours perplexe sur l'échelle des valeurs des gens...

Quant aux courageux qui vont se joindre à moi, leur soirée risque d'être assez noire, mais je les avais prévenu. Ainsi, le programme de ce soir, outre le rituel feux d'artifice (dont le manque de préparatif voisin m'inquiète), sera composé de fromages forts de l'Avesnois et de meurtre(s). Au moment où j'écris ces lignes, une seule personne ne sera occise, mais de toute façon, nous ne la connaissons pas - tout au moins pas dans la vie réelle. C'est d'ailleurs l'intérêt des relations intellectuelles, ça dépassionne les relations. Enfin bref. Une belle soirée sanguinolente en perspective.

Je tenais également à signaler que, dans un accès d'inconscience probablement total, j'ai amené ma guitare et qu'il n'est donc pas impossible que j'en joue. Comme vous le savez - ou ne le savez d'ailleurs pas - cela fait plusieurs années qu'elle reste dans son étui. Or, mon répertoire n'étant composé que de pièces du type "Asturias", "Variations sur le thème de la Flute en chantée" de Sor, etc... Il m'est évidemment difficile de remettre les doigts à la corde, le manque de pratique favorisant la naissance de volatils musicaux. Là encore, on peut espérer qu'une détente œnologique préalable permettra de détendre le corps afin qu'il puisse vivre la musique comme un automatisme...

Il fait beau, je vais en profiter pour faire une petite sortie avec mes chaussures de sport. Profitez bien de votre week-end national.

Romook, organisateur de meurtre

PS : Avant que vous ne préveniez la police, je tenais à indiquer qu'il s'agissait d'un jeu de rôle, qui est l'un de mes derniers centres d'intérêt. Mais, je vous en reparlerai.