Depuis la première fois depuis trois ans que je vais en Chine, le site internet Wikipedia est accessible. Initialement, son blocage était mis en place par les autorités chinoises pour promouvoir un site équivalent en chinois avais-je entendu. Une sorte de concurrence déloyale organisée en quelque sorte. Aujourd'hui, le fait est que le site internet est accessible en partie (notamment les pages sur le Tibet en français, mais pas en anglais).

Quel plaisir.

Romook, une brève