Chers lecteurs impatients, je vous informe, presque minute par minute, de l'évolution de ma vie grâce à ce blog international.

Je vous avais promis de vous livrer un petit morceau du libraire avant ce soir minuit (de votre heure locale bien sûr). Hier soir (enfin mon hier soir, pour vous, c'est toujours votre aujourd'hui), après un repas rapide, je décidais que j'étais trop fatigué pour rédiger quelque chose de correct et suis allé me coucher. Mais maintenant, voilà, je suis réveillé et je travaille sur le "vieux libraire". Donc, probablement, ce soir (de votre aujourd'hui qui est aujourd'hui mon demain, mais je peux aussi dire aujourd'hui car c'est vrai aussi, mais le matin), avant minuit (de votre minuit, sinon j'aurais dit demain, de votre demain c'est-à-dire de mon aujourd'hui), vous en aurez un morceau...

Pour vous faire patienter, un intermède photographique : Aurore sur la Mongolie enneigée.



Voilà, j'espère que j'ai été clair.

Romook, La fuite du temps