Romook, ectoplasme bloguique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 11 janvier 2007

Savoir-vivre

n.m, educ. : Ensemble des règles qui s'imposent à un individu pour lui permettre d'être une compagnie agréable aux autres.

Il ne s'agit en aucun cas de règles destinées à permettre à un individu de mieux supporter sa propre existence, que l'on nommerait dans ce cas philosophie, ou encore de maximiser ses plaisirs dans l'existence, que l'on nommerait dans ce cas, en Europe, l'égoïsme.

D'une certaine façon, le savoir-vivre crée les conséquences de la philosophie pour autrui - permet de mieux supporter l'existence par l'action d'autrui - ainsi que la maximisation de ses plaisirs - autrui nous poussant à nous donner le plaisir que l'on aurait pu s'offrir soi-même en étant égoïste.

En résumé, le savoir-vivre, c'est l'attitude anti-égotiste.

Romook, en poche

J'ai choqué une chinoise

Elle me demande si je veux boire ma soupe. Je lui réponds que je n'en suis pas très friand. Elle m'annonce qu'en Chine, les chinois aiment boire de la soupe car ils pensent que c'est bon pour la santé. Je regarde l'espèce de bouillon dans lequel sont engloutis deux os de poulet, avec un peu de chair dessus et la peau pas très cuite autour, et devine dans le fond, des pates translucides, sans saveur. Je lui explique que je ne savais pas (!). Bien sûr, je trempe une de mes baguettes dans la soupe en souriant. Elle paraît satisfaite. Question : en France, il y a beaucoup de choses qui ont l'air très bonnes à manger. Qu'est-ce que tu préfères ? Je suis à court de vocabulaire. Elle m'aide :

- Tu manges du fromage ?

- Oui, j'en mange.

- Il y a beaucoup de chose à manger en France.

- Oui, mais il y en a encore plus à manger en Chine (Pour le lecteur inattentif ou peu accoutumé au savoir-vivre chinois, il est de bon ton de répondre à un compliment par un autre qui met encore plus en valeur son interlocuteur. Là, en l'occurence, j'ai tout bon.). Tu as déjà goûté la cuisine française ?

- Non, mais j'aimerais bien. C'est bon pour la santé la cuisine française ?

- Ca dépend. En France, on mange surtout parce que c'est bon au niveau du goût : on ne cherche pas à savoir si c'est bon pour la santé.

- ?!

Au dernier round du savoir-vivre, Chine : 1, France : 0. Même après quelques mois passés en Chine, j'en arrive à faire des fautes grossières. Heureusement que j'ai éclaté de rire après... Ca a permis de colmater les brèches. Je pense qu'elle n'a pas compris en quoi ça pouvait être de l'humour, mais, en tout cas, elle a rit. Le but étant de renouer le dialogue, ça a marché.

Premièrement, la bonne réponse, qui plus est la réalité, était : La cuisine française est moins bonne que la cuisine chinoise pour la santé. Ce à quoi elle aurait répondu qu'au niveau du goût, la cuisine française semblait être délicieuse. Ce à quoi, j'aurais répondu : "Pas tant que ça, et ce qui compte surtout, c'est la santé."

Deuxièmement, j'ai laissé sous-entendre que la cuisine chinoise n'était pas bonne au niveau du goût. Ce qui est faux. Il y a parfois des choses qui ne sont pas adaptées aux français, c'est une évidence, mais cette cuisine est bonne si on évite un certain nombre de plat. La cuisine chinoise est beaucoup plus variée que la française, ce n'est donc pas très difficile de trouver quelque chose de délicieux. Mais bon, là, la soupe, vraiment, non.

Troisièmement, j'ai mis en valeur ma cuisine et non pas la sienne, alors que c'était l'inverse qu'il fallait faire. Enfin, bref, tout faux sur toute la ligne.

Parler chinois, c'est difficile.

Romook, de retour à l'école