Après une semaine comme à l'accoutumée, vous retrouvez, cher blog spectateur, votre feuilleton de votre blog réalité préféré : China Hontaaaaaaaa!!!!!!!!!!! Et oui, que s'est donc -t-il passé durant ces longues journées d'attente? Voilà bien l'une des nombreuses questions qui restent en suspens... Et nous lèverons le voile sur ces zones d'ombre et vous dévoileront tout ce qui est avouable sur un plateau de blog aux heures de grandes écoutes! Un rapide résumé en image :

Lundi : en lecture analytique, romook et ses petits camarades de classe ont eu un nouveau livre en cours de lecture analytique. Regardez comme ils ont un grand sourire . Un beau livre tout neuf à barbouiller de commentaire, de mots nouveaux à chercher dans le dictionnaire... Oh! Comme c'est beau. Il paraîtrait qu'Antonio a failli verser une larme, c'est pour dire!

Mardi : étude de la première leçon de lecture analytique pour romook. Hmmmm. Bon, on va passer à mercredi. Oh! Non! C'est vrai que le prof de calligraphie a gratifié tous les étudiants de deux calligraphies chacun, mais c'est romook qui a eu les plus belles!! Of Course!!!

Mercredi : Prise en main au niveau de la santé. A l'aide de son compère Kai Ye (et vous pouvez découvrir le blog de Kai ye en exclusivité sur le web grâce à notre sponsoring, en cliquant sur le lien du blog de Kai Ye, Larry...!!), le voilà résolûment décidé à réduire les problèmes gastriques persistants depuis 15 jours. Ne voyant aucune autre solution sur place, il tente le Bloody Mary. Et ça marche!! Aaaaaaaaaah, sacré Romoooooook!!!

Jeudi : Tempête en cours. Une incompréhension culturelle évidente est née entre les français présents en cours et lui, résultat : naufrage. Incapable de maîtriser sa colère autrement que par un mutisme important le voilà privé tout à la fois de la possibilité de suivre le cours et de parler chinois. Quel idiot ce Romook. Serait-il devenu caractériel? Il se gâterait avec l'âge, à l'inverse du bon vin? Ou alors, la patience était-elle à bout après 10 semaines de demande répétée? A la décharge des deux fautives - à ses yeux - elles parlent nettement moins souvent qu'au début, et nettement moins fort. Enfin bref, le romook a été fâché toute la journée et ce n'est que tard dans la soirée que la tension est redescendue. A noter que Kai Ye n'a même pas voulu prendre le café du midi quotidien avec lui sous couvert de : "A mon avis, t'as besoin d'être seul là." Vraisemblablement, au vu des évènements qui ont suivi, il avait raison. Sacré Kai Yeeeeee!!!!!

Vendredi : L'avenir professionnel français de romook se dessine. Quelques news se contrebalancent et lui permette tout à la fois d'être content et triste. Pauvre petit gars, y a des déceptions qu'on a du mal à cacher et la joueuse de Pipa (luth chinois) qu'il a rencontré le soir même n'a pas su le dérider plus que ça. Vendredi soir dodo à 23h après un chocolat chaud. Ben alors, papi Romook, qu'est-ce qui se passe?

Samedi : journée studieuse et reposante. Ecriture de caractère, calligraphie, premier cours de français pour une chinoise, discussion avec Kai Ye. Rien d'intéressant.

Et les impressions de Romook alors sur ce beau parcours de la semaine 11...

"Une appréciation en demi teinte cette semaine. Je vais retourner à Wu Han ce qui devrait permettre d'éclairer une partie de mon horizon professionnel pour les trois années qui viennent. C'est donc le moment des choix. Pour ma part, je me demande si je pourrais trouver un lieu pour exercer mon activité de causeur dans ma chère ville du Nord, je veux dire un lieu qui me convienne parfaitement. Il y en avait un qui avait toutes mes faveurs, mais malheureusement ce n'est plus possible Je suis tout triste. Quant j'aurais fait le tour des possibilités régionales, si je ne trouve rien qui me convient, je prendrais donc les choses en main : Paris, Londres, Bruxelles, Lyon. Dans le pire des cas, c'est dans ces autres villes que j'irai. Je suis sûr d'y trouver mon "bonheur" professionnel. Il y a un lieu où je sais que j'y trouverai une partie de mon bonheur proessionnel (travail à l'international) dans ma ville mais je pense que l'ambiance et les locaux ne me conviendront pas.

Dans mon petit sac, j'ai des outils en mains qu'il faut que je retravaille. Et après, je pourrai négocier. Il faut juste que je trouve le temps de m'y mettre. Mais, comme je suis ici pour travailler mon chinois, évidemment je mets l'accent dessus. Et c'est une langue difficile. Mais ça progresse. L'anglais régresse, mais le chinois progresse. J'en suis à un point où je pense que mon anglais (ou mon chinois oral) est identique à mon niveau oral de chinois (d'anglais). C'est plutôt bon. C'est aussi pour ça que mes billets en anglais vont se mutiplier avec ceux du chinois, le blog étant pour moi - outre un instrument de communication permettant de montrer à tous ceux qui m'apprécient (et aux autres aussi) que tout va bien et qu'il ne faut pas s'inquiéter - un cahier d'exercice électronique pour pratiquer mes langues. Comme je ne veux pas écrire des choses plates, etc... Me voilà obligé de travailler mes langues pour me permettre d'exprimer une pensée parfois trop complexe pour mon niveau de langue. Pour la langue chinoise, il me reste 7 semaines pour peaufiner tout ça et être en mesure de travailler seul (ou accompagné ) le chinois en revenant en France. Cette semaine, plutôt des préoccupations d'ordre post -Chine donc. Ca sent la phase de transition tout ça. Et comme toute période de transition, ça met mal à l'aise. Contrairement à mon habitude, j'y suis plutôt mal à l'aise. Comme quoi, même le "romook" ça vieillit. De toute façon, de nos jours, tout se perd ;-)

A noter une discussion intéressante sur la peine de mort avec la joueuse de pipa.

- Mais pourquoi vous n'avez pas la peine de mort en France?
- On l'a eu, mais on ne l'a plus.
- C'est bizarre, et pourquoi?
- Parce qu'on considère que c'est inutile de tuer quelqu'un et en plus s'il y a une erreur judiciaire, ça fait deux morts au lieu d'un. Et le meurtrier court toujours.
- Mais, si quelqu'un est tué, pourquoi on laisserait le meurtrier vivant ?
- Ben, je viens de t'expliquer.
- Mais comment la police peut se tromper?
- ... (!)

FLASH SPECIAL : Un OVNI vient de se poser à Wu Dao Kou. Je répète : un OVNI vient de se poser à Wu Dao Kou

Merci Romook pour toutes ces informations croustillantes et palpitantes! Et bien, cher blog spectateur, nous vous retrouverons pour l'épisode 12 de China Honta la semaine prochaaaaaine!!!