Romook, ectoplasme bloguique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 18 mai 2006

Coup de gueule

Je suis venu en Chine et j'ai rencontré des français, des espagnols, des anglais, des américains, des coréens, des suédois et norvégiens.

Je n'aime pas nos compatriotes à l'étranger parce que :

1 -Ce sont les seuls qui ne s'adaptent pas aux pays et qui voudraient que le pays s'adapte à eux.
2 - Ils ont toujours raison sur tout, surtout quand ils ne savent pas de quoi ils parlent.
3 - Ils existent, avant toute autre chose, et les autres passent forcément derrière appliquant ainsi l'article 4 de la déclaration des drois de l'homme et du citoyen de 1789 qui énonce :

Ma liberté consiste à faire tout ce dont j'ai envie dans le plus grand mépris des règles élémentaires de courtoisie, politesse ou de respect. Je suis français et si les autres ne le savent pas, je vais leur apprendre que, dans mon pays, j'ai le droit de tout faire, y compris manquer de respect envers mes enseignants et ce, au mépris de la règle culturelle qui fait qu'ils ne diront rien parce que leur propre culture leur empêche de devoir affirmer leur autorité.

Oups! Je viens de tomber par hasard sur le texte original :

La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi.

Sûrement qu'ils n'ont pas appris le bon texte, ils sont pardonnés alors...

4 - Quant on leur fait remarquer qu'is ont un comportement à l'étranger qui est différent de celui qu'ils auraient en France, cochez la réponse française au choix :

a) Personne ne me connaît, c'est sans importance

b) J'ai bien le droit de m'amuser un peu
c) J'ai le droit de vivre, non?

Evidemment, quelques lecteurs probablement choqués trouveront que ce n'est pas parce que j'ai rencontré quelques mauvais énergumènes qu'il faut généraliser. A ceux là je répondrais :

L'échantillon représentatif est d'environ une trentaine de personne fréquentée pendant plus de 8 semaines, à la fois en Angleterre et en Chine. PLUS les nombreux touristes qui me donnent envie de parler anglais pour être sûr de ne pas les fréquenter. En trois phrases, on a compris, si le bruit qu'il faisait avant ne nous avait pas suffisamment alerté sur leur nationalité.

A Londres, quand il y a du bruit dans le métro, c'est systématiquement un groupe de français qui vient de débarquer.

A Beijing, s'il y a du bordel dans un site touristique, devinez qui ont trouve... Et quand je dis français, ce n'est pas francophone, c'est français.

Le côté franchouillard du bidochon à l'étranger ne m'insupporte vraiment que quand il est supposé avoir BAC + 5 et que malgré ça il continue à me prouver qu'il y a le cerveau d'un invertébré, probablement celui d'un lombric.

Aujourd'hui, la coupe était pleine.

Que l'on ne se méprenne pas, si je suis autant en colère, c'est que ma déception est grande. Il n'y a que les gens que l'on aime qui peuvent nous décevoir et nous mettre dans une colère de cette sorte...

En particulier, dans une classe de chinois : cours de langue, étudiants présents : une coréenne (qui ne parle ni anglais, ni français), un espagnol (qui ne parle pas français) et l'enseignante qui parle chinois et un peu anglais.

Non seulement elles discutent entre elles, mais quand on leur fait remarquer qu'elles doivent parler dans une langue que tout le monde comprend - étant entendu quelles parleront quand même pendant le cours, marque d'irrespect suprême pour un enseignant en Chine (mais bon, on s'en fout on est français) - afin que tout le monde puisse les comprendre dans le cours, simplement par politesse. Que croyez vous qu'elles font? Elles continuent en parlant français moins fort.

Ma déception est immense. Ma fureur est sans limite. Après 10 semaines passées à répéter les choses, aucun effet.

Et ceci explique quelques uns de mes billets qui fustigaient les français à l'étranger. D'une nature assez calme, je n'ai fait qu'effleurer les propos crus qui pourraient rapidement se déverser si mon tempérament était plus méditerranéen... J'espère que certains de mes lecteurs qui étaient inquiets de me voir vilipender les français comprendront mieux maintenant.

Romook, bien plus qu'agacé

After the thunder...

After the thunder, landscape is a quiet place. Rain is gone away. Only few birds want to sing a little, not more. don't want to disturb silent.The place is like a scared virgin before the thunder...

Romook, thunder passed, smile is going

French people abroad

I'm french, but i don't like french people abroad... Why? It's very simple : they think they can make everything that they want, like disrespect behaviour, to be impolite and so... Today i'm tired by two french women in my chinese course. Every day, i told them to be more silencious in the class room and to be more respectful with the teacher and the other students. We need to be in a quiet place to listen the chinese language, i believe, because it's very difficult.



In China, for me, it's impossible to find some place where i could speak only in other language than french. Especially during my chinese classroom. It seems strange ? Really? No, because there are these two french persons in this class room. They must speak only in chinese because it's in a chinese course. Yes, of course, it is. But, it's also because it's an elementary rule of politeness to speak in a language which everybody could understand. I'm teacher and i know, in France, if some students speak during the course, only the teacher could stop them. Or try to stop it. But, in China, it seems different. Teacher didn't make that and, with french people, this is the only way for that. If the polite rule doesn't work, someone need to forbid you make that. That's the rule in France.



I want to tell my teachers these students are very impolite in France. But i can't. I'm so ashamed of them.



Today, i was angry. Perhaps, i'm so tired. Tired of what? Chinese characters don't want to go and stay in my mind. It's one reason. Other reason is i'm fed up with my daily speaking about this kind of problem.



It's one point, the most important today, to explain why idon't like french people abroad.



Romook, annoyed...