Romook, ectoplasme bloguique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 16 mai 2006

China Honta : épisode 10

Et oui cher blog visiteur, les épisodes se succèdent avec un nombre d'épisodes oscillant entre ceux de la série de la "Star Wars" et ceux de "Santa Barbara"... Nous vous rappelons que notre China Honta s'éteindra avec l'épisode 18 qui sera rédigé depuis la France... Alors, cette semaine de rentrée a-t-elle été remplie d'évènements attrayants?

"Retour de Wu Han. Lundi : repos et rédaction de compte rendu à mon université de ma mission. Décrassage des neurones et remise en route de la langue chinoise en alant discuter avec une ami chinoise en fin d'après midi. Et puis, le mardi est arrivé avec ma prof de lecture analytiqe (que nous avions surnommé le dragon) qui était dans une forme éblouissante et n'avait qu'une envie: plaisanter. Rentrée très agréable. Le soir même, il falait que j rédige un texte de trois pages pour elle le lendemain et là je décide de raconter mon lundi après midi avec mon amie chinoise. Pourquoi? Au niveau culturel, j'en ai beaucoup appris sur moi même, les concepts européens et la culture chinoise. J'ai traduit en chinois ma phrase qui allie poétiquement la notion d'éternité et la sexualité. Je voulais voir si ma phrase était compréhensible. Réponse positive : ma traduction est bonne. Grand succès pour moi Ca prouve que mon chinois s'améliore bien. Toutefois, elle ajoute que la phrase est "bu hao", c'est à dire "pas bien".

Je l'interroge pour savoir s'il y a un problème de grammaire ou autre. Réponse : autre. Lequel ? La signification est mauvaise et elle est choquée. Romook aurait-il commis quelqu'impair culturel? La phrase était déjà e ligne sur mon blog à ce moment -là. Angoisse Pour elle le sens de la phrase est très triste et très mauvais car cela signifie qu'un homme n'aurait vraiment envie d'une femme que tant qu'il ne la connaît pas... Hmm... Voici la phrase en français : "La notion d'éternité effleure l'esprit d'un homme lorsqu'une femme se dénude pour la première fois sous ses yeux." La traduction chinoise donnerait : "L'idée d'un moment sans commencement, ni fin n'est en l'homme qu'au moment où la femme se déhabille pour la première fois.". Je lui demande de m'expliquer pourquoi...

Elle me répond que l'idée d'un moment sans début ni fin lui semble étrange. Je prends conscience qu'il s'agit d'un concept chrétien européen. La radio lance un flash spécial : "Tremblement de terre autour de la zone de Wu Dao Kou." Et que c'est triste cette phrase car, lorsque l'on prend en compte qu'ils vont rester ensemble toute leur vie. "Deuxième flash spécial : il s'agit en fait d'un débarquement d'extraterrestre, directement à Wu Dao Kou" et, en plus, ça voudrait dire que les hommes n'auraient pas de plaisir voir leurs femmes dans d'autres circonstances. En bref, le seul mment où un homme se sent bien avec son épouse, c'est la première fois où il la voit se déshabiller "Allo, Wu Dao Kou? Répondez s'il vous plaît! Wu Dao Kou? ci, la tour de contrôle. Yang Fa Long, alias Romook, serait à l'origine d'un champignon atomique. Probablement un extraterrestre terroriste en provenance d'Europe "

-Ca te choque comme phrase?
- Oui.
- Tu as quel âge ?
- 24 ans.

"Wu Dao Kou! Tenez bon! On envoie les secours!"


Il est environ 16h52. Elle est à trente centimètres de moi, ce qui représente, à vu de nez, environ 2000 ans de tradition chinoise. Maintenant, il faut expliquer pourquoi, en Europe, ce n'est pas une phrase choquante et même assez jolie. Première étape : comprendre pourquoi ce n'est pas choquant en Europe et que l'on trouve ça jolie.

"Le masque à oxygène, vite! On va la perdre!"

Deuxième étape : comment expliquer ce que j'aurais compris de ma propre culture dans une langue que je ne maîtrise pas, c'est à dire que je ne connais pas le sens exact des mots et des concepts que j'emploie et pour laquelle je ne connais pas non plus les traditions. Elle ne parle ni l'anglais, ni le français. D'un seul coup, je me sens tout seul avec mon dictionnaire de poche.

"Allo la Terre, répondez! Répondez!"

Quelques deux heures et demi plus tard, après moultes tâtonnements culturels pour expliquer ce que veut dire la finitude de l'esprit, la notion mathématique d'infini traduit par Eternité, soit le sans commencement ni fin chinois, les relations sexuelles possibles dans le cadre d'une simple relation amoureuse, le culte artistique du corps de la femme en Europe, etc... Elle avait compris. L'incident était clôs.

Pour ne pas rester sur une mauvaise impression, j'y retourne quelques jours plus tard et au détours d'une blague, voilà que l'on aborde le féminisme. Malgré des prouesses de pédagogie pendant deux heures, le concept est resté hermétique à son esprit. Et ce n'est pas un problème linguistique. Comme dirait Kai Ye, j'adore ce pays.

A signaler aussi une sortie à l'opéra de Beijing, samedi soir. Beaux costumes, belles prouesses acrobatiques. Un sentiment étrange d'être à l'écart de cette culture qui m'échappait. J'étais très content de voir ce spectacle.

Vendredi, cette semaine, rencontre prévue avec une bloggeuse de Wu Dao Kou qui joue de la pipa, genre de luth chinois. Et puis, des hanzi à écrire, plein, plein..."

Et bien merci à toi Romook pour avoir fait l'effort de nous donner quelques renseignements intéressants sur ta vie. Et à la fin alors? Elle est amoureuse? Elle l'est pas? On aurait voulu des détails croustillants!!!!

A la semaine prochaine pour le prochain épisode de China Honta !

Surprise in the calligraphy class room!

Today was a good day. My calligraphy teacher gave me (and to the other students) two calligraphies. I'm very happy :-)

It's very nice and one is especially for me : dragon sign in three different styles of calligraphy. First is Kai calligraphy (one i'm studying), second is xing and, at least, is cao. I don't know the name in english : sorry...

Who could live without art?

Romook

书法的课:有礼物

今天我的老师给我一个礼物:两幅字。我很高兴。

要是没有艺术,就谁可以生活?



羊法龙,审美者

爱情是什么?

叶公好龙

叶公子高好龙,居室文以像龙。

天龙闻而下之:窥颈于牖,拖尾于窗。

叶公见之,弃而还走,失其魂魄

-是叶公非好龙也,好夫似龙而非龙者也。

申子

爱情是什么?

- 看的或者请的。。。

羊法龙