Romook, ectoplasme bloguique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 22 avril 2006

La chine, extension de l'Avesnois?

Il faut remarquer que les chinois sont vraiment très gentils, c'est incroyable. Il y a deux jours, un sordide problème de billet d'avion à envoyer par la Poste (de France vers la Chine) posé quelques problèmes (côté français, précisons le). En effet, l'adresse était rédigé en Chinois, sauf que dessus, il était écrit "Beijing, China". La Poste refusait de l'envoyer tel quel... Il fallait l'adresse en pinyin... Bref. Ne cherchons pas à comprendre.

J'étais dans un café où l'ordinateur connecté à Internet était hors service. Néanmoins, il y avait autour de moi des chinois qui surfait avec leur portable, free wifi of course. Je me fais envoyé l'adresse en caractères chinois sur une adresse en ligne (non, je ne dirais pas MSN, je ne veux pas citer de marques). Peu après, je demande à un chinois qui rédigait quelque chose avec sérieux sur son ordinateur s'il peut me prêter sa connexion sur le web, ainsi que sa capacité à traduire en pin yin mon adresse. Explication : "Wu Han université... Cours de droit... étudiant chinois... billet d'avion... Pas arrivé à temps... caca". Tout ça en chinois bien sûr Il accepte après m'avoir demandé si ça allait lui prendre beaucoup de temps. 10 minutes plus tard, le problème était résolu. Merci à cet inconnu qui a refusé toutes mes marques de reconnaissance par la suite.

Toujours le problème de Wu Han... Je fais un glossaire des termes juridiques français traduits en chinois. J'ai trouvé un livre qui peut vraiment m'aider (et j'ai acheté la quasi totalité des lois commerciales chinoises version anglo (parfois française!) - chinoises. Bon, ben c'est dur à déchiffrer : j'ai déjà du mal dans un texte où les personnages disent qu'ils n'aiment pas les poires et préfèrent les pommes, alors là... D'un autre côté, je ne mange pas de fruit, c'est peut être pour ça que je ne comprends pas. Bref.

Pour rédiger les caractères sur mon ordinateur, il faut que je sache les prononcer. Il y avait environ 300 mots à déchiffrer. A 2 minutes par caractère en moyenne sur le dictionnaire, ça représente 10h de travail. Avec les examens de la semaine prochaine, je n'ai vraiment pas le temps. Une serveuse de mon bar de Wu Dao Kou a accepté de me les traduire après son travail. On a passé 3h ensemble dessus ensemble. Merci Wei jiao. Evidemment, elle a refusé que je lui paie un verre où que ce soit d'autre.

Deux exemples qui montrent qu'en Chine, on n'est pas seul, même si on parle pas bien le chinois. Tout le monde est toujours prêt à rendre service. Alors, je pose cette question, est-ce que la Chine ne serait pas une extension de l'Avesnois?

Romook

诗篇

树在草原.

大的树,更大的山.

小的树,更小的花.

那高高的树是什么?

羊法龙