Hier soir, après avoir fait quelques belles parties de Go (5 parties, 3 victoires dont 2 (9 et 6 pierres) contre un 1er dan coréen), j'ai fait la rencontre de Jamie. Jeune homme sympathique dont j'ai récolté le numéro de téléphone en suivant, sans le vouloir, toutes les prescriptions anthropologiques du fameux ouvrages de Kate Fox (voir en bibliographie de mon blog : un ouvrage à lire absolument pour tout candidat à l'expatriation en Angleterre). D'un niveau légèrement inférieur au mien au Go, il était très intéressé par le fait que j'allais prendre une bière après les parties. Nos noms se sont échangés au bout d'un quart d'heure (sur mon initiative). Bien entendu, j'avais la délicatesse de ne pas lui poser de question sur lui directement. Il faut avouer que son accent est certainemment l'un des plus difficiles à comprendre que j'ai rencontré à ce jour, ce qui facilitait mon peu de prise de risque et d'initiative dans la conversation. Direction le pub, qui, rappelons le, est le lieu de sociabilisation anglais.

Il explique alors à son ami coréen que la leffe (!!) est une bière anglaise bizarre. N'écoutant que mon courage, et mon ami Alexandre n'aurait que pu m'approuver dans cette démarche, j'explique que cette dernière est une bière belge (au même titre que la Kriek Belle-vue à la cerise, servie également à la pression au bar) et qu'à côté de chez moi, on l'apprécie beaucoup. S'ensuit une légère discussion concernant Stella Artois, Kronenbourg et Hoegaarden. Sujet impersonnel. Puis une autre sur le thème : "les français comprennent-ils le flamand". Thème impersonnel.

Les codes de communication étant parfaitement respectés (lieu de sociabilisation + Alcool + intérets communs, le test du SAS (Sociability, Alcohol, Sheltered interest) mis en place par Kate Fox était rempli, je pouvais donc demander le numéro de téléphone de mon camarade de bière pour convenir d'un rendez-vous qui aura donc lieu, mercredi à 16h, au Pub Trafalgar dans le quartier de Greenwich pour une partie de Go. C'est pas beau la vie ?

Si on ajoute à ça que mon camarade de Go d'internet m'a introduit auprès d'un avocat anglais spécialisé dans la propriété intellectuelle et le droit des nouvelles technologies, on peut dire que mon voyage prend une autre couleur pour la semaine prochaine... justement au moment où je repars en France En tout cas, les 3 prochaines semaines en Angleterre risquent d'être riches en relations sociales et en contact puisque j'ai rendez-vous également avec un français qui a créé son entreprise de consulting ici il y a quelques années et qui veut me rencontrer pour que l'on travaille ensemble (rédaction de contrat), rendez-vous avec l'anglaise que j'ai rencontré à Tokyo et une barrister.

Romook, confiant