Romook, ectoplasme bloguique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 14 janvier 2006

Combat quotidien

Comme tous les endroits du monde ont leur désagrément, mon lieu de vie est aussi un de ceux où ma personne est quotidiennement remise en question dans sa dignité.

La chasse d'eau des toilettes ne veut pas fonctionner avec moi... Régulièrement, après de multiples tentatives, je dois me résoudre à demander l'aide d'autrui. Dans certain cas, ce n'est pas trop gênant. En revanche à certains autres moments, je vous laisse imaginer

Romook, qu'est-ce que ça va être en Chine !

Pubs anglais : conseils d'approche

Le pub est le lieu de rencontre et de sociabilisation des anglais. Else, no way... Mais, encore faut-il choisir son pub et s'y maintenir. Hier soir, j'ai essayé le pub de mon quartier, loin du centre de Londres, où les pubs rendent les individus anonymes du fait de leur taille et de leur manque de "regular" (les habitués).

Bon, si j'y vais régulièrement, je suis sûr de m'y faire des compagnons de pub. C'est tout. Mais il faut y aller régulièrement car les discussions sont brèves et étalées dans le temps. J'ai discuté hier soir pendant 3h avec un anglais et échangé quelques bribes de phrases avec d'autres. 3h de discussion : une question / réponse toute les demi-heure environ. A ce train là, il va en falloir du temps pour connaître quelqu'un et commencer à plaisanter... On verra. Vu que c'est le seul canal de communication envisageable, je vais l'exploiter.

Si, en Angleterre, je n'arrive pas à me faire des amis, 4 mois en Chine risque d'être ma plus longue période de jeûne en matière de relations sociales...

Romook, anthropologue