Romook, ectoplasme bloguique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 20 décembre 2005

Attracteur étrange

Alors que je suis un bon joueur d'échecs (1877 elo Fide), je butte sur le jeu de Go qui, malgré une apprente simplicité, recèle des trésors de complexité... Là où une vraie interrogation réside se trouve dans le fait de répondre à la question de pourquoi, systématiquement, je vais concentrer mes efforts sur la chose que je comprends le moins au lieu de m'améliorer dans une où j'ai déjà de bonnes qualités à développer... Plutôt je travaille le Go, au détriment des échecs ? Pourquoi, dans ma vie, de deux choses, vais-je choisir la plus difficile pour moi ? Qu'ai-je donc fait à Dieu pour qu'il m'inflige un tel caractère ?

En même temps, n'est-ce pas là la clé de mes réussites ?

Romook, de profundis

jeudi 15 décembre 2005

Miss Belgique

Après avoir constaté avec déconvenue que les femmes sélectionnées pour devenir la future miss France étaient, pour la plupart, des femmes banales, communes et nettement moins jolies que celles que je peux croiser dans la rue, je constate qu'au contraire, les belges ont un sens esthétique plus aiguisé. Comme quoi, on peut être élevé à la frite mayonnaise et à la bière sans pour autant devenir un boudin, ce qui me semble être malheureusement notre futur avenir féminin français.

Constatez vous-même la différence : here is the most female beautiful world

Vive la belgique!

Romook

vendredi 9 décembre 2005

Engagement politique

"Il en est ainsi dans la politique, dans les délibérations des princes. Si vous ne pouvez extirper radicalement des opinions erronées, remédier selon votre sentiment à des abus invétérés, ce n'est pas une raison pour vous détacher de la chose publique : on ne renonce pas à sauver le navire dans la tempête parce on ne saurait empêcher le vent de souffler."

Thomas More, l'Utopie, trad. Marie Delcourt, GF Flammarion

mercredi 7 décembre 2005

Fécondité d'une femme et niveau d'éducation

On constate un lien permanent, quelque soit la culture, entre la fécondité d'une femme et son niveau d'éducation. Plus une femme a une grande instruction (il faut comprendre un niveau d'étude élevé), moins elle a d'enfant. Est-ce à dire que plus une femme perd son côté animal, grâce à son humanisation, moins son désir d'enfanter est présent ? Voilà qui va donner du fil à retordre aux adeptes de la femme-objet. En effet, si la femme perd son côté animal, elle ne peut décemment plus être un objet sexuel.

Ceci m'amène à formuler deux choses :

D'une part, le mal de crâne ne peut arriver qu'à une personne ayant trop pensé. Pour baiser plus, il faut donc supprimer l'éducation des femmes.

D'autre part, si la femme ne fait plus d'enfant et qu'elle n'est plus un objet sexuel, à quoi sert-elle?

A QUOI SERT - ELLE ?

Pour prendre une bière, on est quand même mieux en compagnie d'un homme car on peut discuter des femelles qui se trémoussent devant nous. Pour parler, on a au moins le plaisir d'avoir une conversation qui ne se perd pas dans d'innombrables futilités sans intérêt pour le sujet (quand on imaginerait qu'une femme ait un sujet de conversation intéressant)...

Etant donné les données écologiques de notre planète et le fait que nous serons bientôt trop nombreux sur Terre par rapport aux ressources naturelles, j'ai trouvé une utilisation de la femme, qui risque de changer radicalement notre approche du monde. Une espèce de révolution paradigmatique de l'évolution des espèces. J'espère bien avoir un prix Nobel pour mon idée.

La femme va servir à réguler les naissances en n'ayant pas d'enfant. Voilà, l'utilisation formidable de la femme au XXIème siècle. Il faut avoir une femme éduquée pour éviter d'avoir des enfants. Même plus besoin d'être célibataire... La femme productrice de non-enfant, ou encore, comment stabiliser la population mondiale... Mais avec la féminisation des hommes, il est fort à parier qu'il y en a quelques uns qui vont en motiver d'autres pour faire reconnaître leur droit à la reproduction. Car il s'agit bien de "Re-Production" puisque la femme est l'être qui produit, celui qui est en production.

Donc, la véritable utilisation de la femme au XXIème siècle sera son rôle à ne pas faire d'enfant.

Une belle croisade.

Sachant cela, combien de femme continueront à faire l'amour après ça, sachant qu'elles n'ont finalement pas besoin de leur compagnon ronflant la nuit et que c'est le seul moyen véritablement efficace de le garder auprès d'elle ? Y a du règlement de compte dans l'air.

Romook, inquiet du sort du monde

lundi 5 décembre 2005

Tri de papiers : 53 kg à jeter!!

Dans un souci de vérification de certaines données fournies par les écologistes, j'ai décidé de peser les papiers que j'ai trié ce matin. 53 kg de papier à jeter. Soit un arbre à jeter (il faut 1 arbre pour 58 kg de papier produit). Où va notre monde ?

Romook, inquiet

dimanche 4 décembre 2005

Election de Miss France

On a pu constaté, avec un camarade belge, le manque de beauté de certaines des femmes présentes hier soir sur le plateau. Si pour la plupart, le corps était splendide, le visage n'était vraiment pas toujours au rendez-vous des formes qui étaient exposées. Ayant coupé le son de la TV, je n'ai profité que du spectacle visuel. Il paraît néanmoins qu'elles sont également jugées sur leur intellect.

Si tel est le cas, arrêtons de prendre les gens pour des andouilles. Quand je regarde une émission de ce type, c'est bien pour voir des jolies femmes et peu m'importe de savoir si elles sont étudiantes, ministres ou boulangères. En revanche, je suis très déçu de constater que, sur toute la France réunie, on n'arrive pas à trouver dans chaque région au moins une femme ayant un corps splendide ET un jolie visage. En même temps, je ne suis qu'un homme et le visage n'est pas ma préoccupation majeure, je dois bien l'avouer...

Dernière remarque. Les femmes de type arabe, noire ou aisiatique ne se présentent pas à l'élection de Miss France? Nous sommes pourtant un pays de la diversité. Comment faciliter l'intégration de toutes ces communautés si on exclue de facto ces femmes sous prétexte qu'elles n'ont pas le type de la "gauloise" ? Hormis Sophie Ducasse, qui présentait un tour un peu exotique, les autres étaient représentatives de l'image que l'on se fait de la région d'où elles venaient.

Romook, esthète et défenseur des droits de la française

samedi 3 décembre 2005

Développement durable

La seule solution pour povoir respecter notre environnement à long terme et de réduire le nombre d'individus sur Terre. Quel gouvernement oserait, comme à la Chine, imposer un contrôle des naissances.

Les droits de l'Homme vont mettre notre planète à genou.

Sous couvert d'humanité, aucune idéologie n'aura porté l'individualisme et l'égoisme à un tel paroxysme.

L'ère devrait être à la suprématie du collectif sur l'individuel. La survie de la planète en dépend.

Et pourtant, même dans des sociétés qui ont pour culture et tradition l'harmmonie du collectif plutôt que la recherche de l'intérêt privé (Japon, Chine), l'individualisme gagne. Où va-t-on?

Faire un enfant dans le monde de demain est un acte d'inconscience et d'égoisme, si on connaît l'état de celui-ci. Sinon, c'est un simple manque d'information.

De toute façon, c'est l'intinct de reproduction qui prévaudra sur celui de la survie.

Bref, c'est une voie sans issue qui nous attend. Alors, comme dirait Mozart, "nous allons tous mourir, alors allons-y en riant."

Romook, no problem

vendredi 2 décembre 2005

Préoccupation du jour

Les remises en question se succèdent et ne se ressemblent pas... Aujourd'hui, mon envie est de me pencher principalement sur le droit de l'environnement. On verra bien mais ça fait déjà quelques temps que cela me trotte dans la tête. Le problème est que pour être crédible, il faut se tenir à une ligne de conduite et ne pas en suivre plusieurs à la fois. Dans notre monde de l'image, la polyvalence n'est pas perçue comme une possibilité, mais comme un manque de rigueur dans les lignes directrices de son existence...

Je hais la société du spectacle.

Romook Ier, sur la brèche