Lorsque l'on rentre chez soi, après un match de squash difficile en 5 sets, où l'on vient de remporter le droit de continuer à participer à la course du portage d'alliance du futur mariage de son cousin, on a envie de se poser - avant tout - au calme chez soi.

Faire le vide.

Une aspiration vers le néant.

Et là, machinalement, on ouvre la boîte aux lettres. Au milieu de quelque missive rappelant que la communication avec autrui à un prix, m'attendait une enveloppe brillante de paillettes. Je la prends dans ma main et l'observe.

Tressaillements intérieurs.

Interrogation créatrice.

Mon nom et mon adresse sont inscrits en lettres argentées. L'écriture m'est inconnue. Au verso, un message court, clair et délicat m'indique que c'est ce courrier dont je rêve depuis des mois. Je remonte l'escalier : ma seule envie est d'en prendre connaissance. Je m'installe et observe l'effervescence qui pointe en moi.

Quel est donc cet étrange courrier ?

J'ouvre l'enveloppe et me retrouve face à... La suite est mon secret...

Romook