Vendredi soir : soirée avec la plupart de mes petits camarades de classe.
Emploi du temps du week end prévu : samedi matin, cours de squash. L'après midi et le dimanche : petite sortie à Paris.
Samedi matin, 5h : Lille s'éveille tandis que je vais me coucher. Avec une soirée bien arrosée, inutile de continuer à penser au squash.
Samedi, 9h : réveil difficile, mais néanmoins obligatoire vu mon physique. (Dès que j'ouvre un oeil, je ne sais jamais me rendormir alors je me lève).
SAmedi 10h : je m'aperçois que ça fait une demi-heure que j'ai fait le café et que, maintenant, il est prêt. Tant mieux, j'allais justement en faire un.
Samedi, 11h : J'ai mon amie B., qui me téléphone, elle a perdu son portable. Ben justement, j'étais avec une autre sur msn qui me disait avoir son téléphone. C'est dingue les coïncidences...
Samedi, 15h : rendez-vous dans un café avec B. On va boire une bière pour se remettre de nos émotions de la "veille". La serveuse est charmante. On commence à se tirer les cartes du tarot.
Samedi, 18h30 : direction chez moi pour manger.
SAmedi 22h30 : il y avait une exposition à 20h. Il est temps d'y aller.
Samedi, 1h30 : Je vais enfin me coucher, non sans avoir passer une bonne soirée. Demain, fini la glande : je vais courir.
Dimanche, 9h30 : je me réveille. Rangement dans l'appartement. J'irais peut-être à Paris quand même aujourd'hui.
Dimanche, 10h30 : je joue au Go sur Internet. Encore juste une partie et j'arrête.
Dimanche, 12h30 : Paris, c'est pas possible. J'ai du linge à faire et du travail à finir pour lundi.
Dimanche, 15h, le ligne est dans le lavomatic. B. est venue participer à cet acte symbolique qu'est celui de laver mes drap. Elle m'offre une bière.
Dimanche, 17h : Je suis en train de réparer l'ordinateur de B. Y a vraiment de ces cochonneries dans les spywares !
Dimanche, 18h : je suis au cabinet et je bosse. Ca m'éclate super.
Dimanche, 20h30 : je rentre chez moi. J'ai bien bossé.
Dimanche, 23h : j'ai pas encore mangé. Je recommence à travailler.
Dimanche, 2h30 : j'arrête de travailler. Je ne suis pas fatigué mais il faut être sérieux pour ne pas être trop crevé aujourd'hui (2h30, c'est déjà lundi).

C'est ça la vie ?

Romook