En Mo Am'Gambie, nous avons le sens de la fête, c'est certain. Merguez party après une journée de folie à centre commercial, jeux de boules endiablés le dimanche après-midi et, comble de l'émerveillement, défilé de majorettes de temps en temps accompagné de la batterie fanfare municipale... Bref, des réjouissances culturelles pour tous.

Les opposants politiques au régime de l'empire de Mo Am'Gambie ont tenté, lors de la soirée d'adoption de la constitution et de la charte des droits fondamentaux de l'empire de Mo Am'Gambie, de faire prévaloir l'infériorité de la république de Tartatin. Les membres de mon gouvernement n'ont pas été séduit par cet argumentaire. Nous étions tous d'accord, la seule et véritable exception culturelle : c'est la Mo Am'Gambie.

Pourtant, il semblerait qu'un lieu essaie de détrôner sa place à la Mo Am'Gambie. En effet, en Picardie, une entreprise de pompes funèbres offre la gravure gratuite pour toutes commandes de monument à l'occasion de la fête des mères. Il y a là un cadeau original à faire, c'est certain. Toutefois, on comprend que cette entreprise se soit rabattue sur la fête des mères, à défaut de fête des belles-mères. Par ailleurs, on peut saluer l'originalité du cadeau. Plutôt qu'un bouquet de fleurs qui est - par essence - éphémère, graver dans le marbre le mot doux semble plus pérenne. De plus, combien de personnes auront la chance de pouvoir lire les inscriptions de leur pierre tombale ? Si ça c'est pas un beau cadeau...

L'entreprise n'a pas précisé si le papier cadeau était fourni avec... Ou si un ruban rose pouvait être ajouté autour. Bref, dans d'autres lieux qu'en Mo Am'Gambie, on sait trouver des façons originales de s'amuser. Il fallait le souligner.

En tant qu'empereur de Mo Am'Gambie, je salue ce tour de force. Chapeau Bas.

Romook Ier