Romook, ectoplasme bloguique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 10 mai 2005

UE : Niveau de protection des libertés

En tant qu'empereur de Mo Am'Gambie, il me paraît important de signaler un article de la constitution européenne qui contrevient à l'article 13 de la constitution de Mo Am'Gambie. Faisons une simple confrontation, le résultat est édifiant :

Article 13 de la constitution de Mo Am'Gambie

"Quelque soit la situation, il est expressément rappelé que les mo am'gambs n'ont rien à dire. Bref la libre détermination des peuples ne les concerne pas."

Article II-113 : Niveau de protection (constitution UE)

"Aucune disposition de la présente Charte ne doit être interprétée comme limitant ou portant atteinte aux droits de l'homme et libertés fondamentales reconnus, dans leur champ d'application respectif, par le droit de l'Union, le droit international et les conventions internationales auxquelles sont parties l'Union, ou tous les Etats membres, et notamment la Convention européenne de sauvegarde des droits de l'Homme et des libertés fondamentales, ainsi que par les constitutions des Etats membres."

En clair, d'un côté, on a une disposition qui a pour objectif d'interdire aux mo am'gambs de s'investir dans la vie politique de l'Empire afin de préserver leur droit fondamental à l'insouciance de leur état (article 1 de la charte des droits fondamentaux des mo am'gambs). L'investissement politique suppose un certain degré de réflexion, qu'heureusement à ce jour ils n'ont pas. Inutile de prouver le bien-fondé d'une telle disposition, cela crève les yeux.

De l'autre côté, on a une disposition qui énonce - grosso modo - que les droits fondamentaux de la charte de la constitution européenne ne sont pas limités à ceux-ci, mais bien au contraire doivent être compris comme étant englobés dans ceux des droits de l'Homme et des autres libertés fondamentales existantes au niveau international. Si on comprend bien ce texte, on doit donc supposer qu'en plus des libertés que l'on connaît dans la constitution (parce qu'il suffit de les lire), on doit en plus se coltiner d'autres libertés! Tant de libertés me semble indécent...

Quelques unes, juste pour voir l'étendue des dégâts : Dignité humaine et droit à la vie, Droit à l'intégrité des personnes, interdiction de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants, interdiction de l'esclavage et du travail forcé, droit à la liberté et à la sûreté, liberté de pensée, de conscience et de religion, liberté d'expression et d'information, droit à l'éducation, liberté professionnelle et droit de travailler, droit d'asile, égalité en droit, droit de l'enfant, intégration des personnes handicapées, protection en cas de licenciement injustifié, protection de l'environnement, etc... Le pire est qu'il s'agit d'une liste non-exhaustive où j'ai trié les éléments.... En fait, elle est beaucoup plus longue!

Le problème majeur qui se pose, en outre, avec cette charte (constitution UE), c'est que même si certaines de ces libertés sont déjà inscrites dans le droit français, par un effet juridique appelé "hiérarchie des normes", les Etats ne pourront pas revenir dessus. En plus, elles seront uniformisées dans l'ensemble des pays membre de l'Union européenne. Par ailleurs, il y a des libertés qui ne sont pas consacrées en France - à ma connaissance - comme le droit des personnes âgées ou le droit de se marier et droit de fonder une famille...Inutile d'aller plus en avant dans le bilan de cette situation catastrophique.

Pour faire simple, la mo am'gambie aura du mal à maintenir son particularisme culturel. Soyons respectueux du bien -être des mo am'gambs, votons "NON!" à la constitution européenne créatrice de droits et libertés, "NON!" aux Etats libertophiles.

Romook Ier, Empereur désespéré de Mo Am'Gambie

Nécessité d'un empire mo am'gambique

En tant qu'empereur régulièrement auto proclamé de la Mo Am'Gambie, je me dois d'expliquer au reste de l'humanité le pourquoi de cette démarche.

La Mo Am'Gambie est l'une des rares réserves mondiales où les débiles prolifèrent régulièrement et se reproduisent entre eux sans aucune vergogne, en toute impunité. Ils sont généralement laids, bêtes, brutes bien que gentils, avec le coeur sur la main. Ils illustrent à merveille cette petite phrase biblique "heureux les simples d'esprit, la Mo Am'Gambie leur appartient".

Voyant la décadence intervenir rapidement par le biais de la télévision et l'ouverture intelligente qu'elle réalise dans les esprits de toutes sortes sur le monde, il nous est apparu évident avec quelques amis que ces individus devaient absolument être protégés contre tout type d'évolution. Ainsi, la pureté de leurs caractéristiques seraient conservées.

Pour éviter l'anarchie dans laquelle risquait de sombrer la Mo Am'Gambie au cas où l'on appliquerait le principe de la libre détermination des peuples - vu leur quotient intellectuel - nous avons opter pour l'empire éclairé. Ceci est une formule particulièrement adapté au gouvernement d'un peuple parfaitement idiot et incapable de comprendre les grands enjeux de son avenir. Hors de Mo Am'Gambie, on peut constater ainsi une paupérisation invraisemblable de certains esprits qui vont s'attacher à certains détails de leur petite vie personnelle et occulter la globalité des problèmes qui les environnent...

Ainsi, il n'est pas lieu de donner des exemples sur le tri sélectif et autre problème de CAPA transfrontalier qui permettent à tous de se rappeler que la France possède un sens de l'humour profond et que ces concitoyens n'ont pas peur de se rendre vraiment ridicule aux yeux de plusieurs nations. Merci à eux pour le fou rire qu'ils ont offert malgré l'infamie qui a pesé sur eux quelques minutes... Nous étions évidemment tous conscient qu'il s'agissait d'une émission politique comique. Ils ont bien joué leur rôle : félicitation.

Cet hommage étant rendu aujourd'hui publiquement, revenons-en à mon Empire. Pourquoi ne pas avoir donné la voix au peuple de Mo Am'Gambie lors de l'adoption de la constitution ? Et bien, c'est très bien expliqué dans le préambule : "Les habitants de Mo Am'Gambie étant dans l'incapacité de comprendre les enjeux de cette constitution, elle leurs est directement applicable sans leur consentement, surtout qu'elle est faîte en vue de leur bien-être." Vous me direz, comment peut-on être sûr que l'on ne doit pas leur demander leur avis ? Les valeurs démocratiques ne sont-elles pas les plus universelles ? Malheureusement, la connerie est bien plus universelle encore. Ils auraient été foutu de refuser la constitution car ils n'auraient pas pu en comprendre la portée. Ainsi, il faut que des individus désintéressés prennent en charge leur sort et les préserve de toute évolution. En effet, ils sont heureux comme ils sont. La connaissance n'est pas une délivrance et l'on ne peut que féliciter les médias d'abêtir d'autant plus les individus de notre société avec des divertissements de plus en plus bêtes, mo am'gambisant progressivement la population afin que l'on puisse instaurer un Empire éclairé sur l'ensemble des nations.

C'est pourquoi la constitution de la Mo Am'Gambie est véritablement novatrice puisqu'elle est faîte dans l'intérêt unique des mo am'gambs afin qu'ils ne deviennent pas intelligents. En d'autres termes, afin qu'il reste heureux d'être bête. C'est pourquoi la Mo Am'Gambie doit dire NON! à la constitution européenne qui poursuit des objectfis de développement et de culture, d'ouverture et de développement social. Tout cela contribue à être en désaccord profond avec l'article 7 de la charte des droits fondamentaux des mo am'gambs qui énonce :

"Tout mo am'gamb a le droit fondamental de ne pas avoir un travail normal lui permettant ainsi de ne pas perdre ses avantages sociaux sponsorisés par la France." En effet, il est important que le mo am'gamb n'ait pas de travail. Dans le cas contraire, il ne s'abêtirait plus devant la TV, en buvant, se sociabiliserait et finirait par devenir un vrai citoyen. Ce serait la mort de la spécificité mo am'gamb et, donc, de la Mo Am'Gambie.

Espérant que mon expérience sera profitable, lorsque la paupérisation des esprits sera totale, on viendra me chercher pour règner sur cet Empire, les habitués de la démocratie risqueraient d'avoir des mauvais réflexes, comme faire des référendums qui sont encore un dernier rempart de réflexion. Heureusement, les gens sont tellements tournés sur eux-même qu'ils ne voient pas en quoi le processus démocratique les éloigne de la mo am'gambisation.

Je pense avoir de beaux jours de règne devant moi si la constitution européenne n'est pas adoptée. Pour l'extension de la Mo Am'Gambie, pour la mo am'gambisation de la population française, croisons les doigts... Faîtes qu'il n'y ait pas un sursaut d'intelligence de la population!

Romook Ier, Empereur de Mo Am'Gambie