Mon amie Marjolaine m'a dit une fois : "tu m'impressionneras vraiment le jour où je verrai tes romans en livre de poche dans les supermarchés". C'était en terminale. Pari pas encore perdu - et presque réalisé - mes livres sont bien en supermarché, mais ce ne sont pas des romans... Je te retourne le compliment, que tes disques se trouvent un jour en supermarché... Mais, comme tu le sais, l'art n'est pas une compétition. Peu importe la reconnaissance sociale, ce qui compte est la sincérité que tu glisses dans ta création. Fais toi mal...

En attendant, ma petite fée, que ta sensibilité gagne l'univers et le rende plus doux. Impossible qu'il en soit autrement de toute façon...

A visiter : http://www.calamitymarjo.com