La Mo Am'Gambie est un pays de mystère et de légende, comme le sont ses habitants.

En effet, ce qui frappe l'homme civilisé lorsqu'il vit quelques jours en Mo Am'Gambie, c'est la sensation d'être dans un autre univers. Au sein de l'avesnois, les mo am'gambs vivent en harmonie avec le reste de l'humanité. Pourtant, ils sont très vite repérés dans les centres commerciaux ou dans la rue.

Comme tout lieux de légende, la Mo Am'Gambie a elle aussi, ses légendes. L'une d'entre elle concerne le clocher de Solre Le Chateau.

Les jeunes femmes de Solre le Chateau avaient l'habitude d'arriver à l'autel du mariage en ayant déjà consommé leur nuits de noce bien avant le mariage. Il est vrai que la sexualité, en Mo Am'Gambie, fait l'objet de moins de tabou que dans le reste de la civilisation, l'inceste étant le véhicule principale de l'éducation sexuelle.

Bref, un jour, une jeune femmme est arrivée vierge à l'entrée de l'église. La légende veut que le clocher de l'église s'est penché pour la regarder car c'était la première fois qu'il en voyait une.

Aujourd'hui, les scientifiques s'accordent à dire que cette théorie est effectivement probable puisque le clocher est effectivement penché.

En tant qu'empereur de la Mo Am'Gambie, j'en prendrai bonne note pour éventuellement réaliser une exception juridique dans le droit mo am'gambique pour le mariage mo am'gamb à Solre le Chateau afin que ce patrimoine soit conservé et que cette situation ne se renouvelle pas pour ne pas mettre en péril cet édifice.

Romook Ier