Romook, ectoplasme bloguique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 31 mai 2005

Le paradoxe du site de rencontre

Un site de rencontre a une vocation d'amélioration du bien-être des gens. Or, pour que les gens puissent se rencontrer, il faut qu'ils soient célibataires ou mal dans leur vie. Bref, pour qu'un site de rencontre soit utile et puisse remplir ses objectifs de bonheur dans la société, il faut que les couples aillent mal...

Ce raisonnement a parfaitement été saisi par le service de rencontre de MSN qui donne 10 bonnes raisons de quitter son partenaire masculin aux femmes afin d'adhérer gratuitement ensuite à leur site de rencontre. En clair, en provoquant un malaise dans le couple ou une rupture, il y aura plus de célibataire, donc plus de gens potentiellement heureux. Merci MSN de t'occuper de notre bonheur.

Le message s'adresse particulièrement aux femmes... Que faut-il y comprendre ? Que le comportement reproché est purement masculin ? Ce serait se parer d'une idée reçue... Toutefois, n'est-ce pas plutôt parce que, seules, les femmes célibataires peuvent adhérer gratuitement au contraire de leurs homologues masculins. N'y a-t-il pas là une discrimination fondée sur le sexe ? Bref, pour avoir la chance d'être heureux en couple, vaut mieux être une femme qui rompt sa relation. CQFD.

Romook, perplexe

lundi 23 mai 2005

Aux mots sans visage

Songe numérique ...

Lire la suite

Amiens concurrence la Mo Am'Gambie et la république de Tartatin

En Mo Am'Gambie, nous avons le sens de la fête, c'est certain. Merguez party après une journée de folie à centre commercial, jeux de boules endiablés le dimanche après-midi et, comble de l'émerveillement, défilé de majorettes de temps en temps accompagné de la batterie fanfare municipale... Bref, des réjouissances culturelles pour tous.

Les opposants politiques au régime de l'empire de Mo Am'Gambie ont tenté, lors de la soirée d'adoption de la constitution et de la charte des droits fondamentaux de l'empire de Mo Am'Gambie, de faire prévaloir l'infériorité de la république de Tartatin. Les membres de mon gouvernement n'ont pas été séduit par cet argumentaire. Nous étions tous d'accord, la seule et véritable exception culturelle : c'est la Mo Am'Gambie.

Pourtant, il semblerait qu'un lieu essaie de détrôner sa place à la Mo Am'Gambie. En effet, en Picardie, une entreprise de pompes funèbres offre la gravure gratuite pour toutes commandes de monument à l'occasion de la fête des mères. Il y a là un cadeau original à faire, c'est certain. Toutefois, on comprend que cette entreprise se soit rabattue sur la fête des mères, à défaut de fête des belles-mères. Par ailleurs, on peut saluer l'originalité du cadeau. Plutôt qu'un bouquet de fleurs qui est - par essence - éphémère, graver dans le marbre le mot doux semble plus pérenne. De plus, combien de personnes auront la chance de pouvoir lire les inscriptions de leur pierre tombale ? Si ça c'est pas un beau cadeau...

L'entreprise n'a pas précisé si le papier cadeau était fourni avec... Ou si un ruban rose pouvait être ajouté autour. Bref, dans d'autres lieux qu'en Mo Am'Gambie, on sait trouver des façons originales de s'amuser. Il fallait le souligner.

En tant qu'empereur de Mo Am'Gambie, je salue ce tour de force. Chapeau Bas.

Romook Ier

dimanche 22 mai 2005

A toi, ma belle inconnue

Dans la paleur lunaire nocturne,
Mon regard s'abîme à discerner
Entre les méandres de la brume
L'esquisse de ton visage se dessiner...
Mon attente, chaque jour, à chaque moment,
Plus pressante, plus prenante...
Où es-tu, belle et douce amante ?
Où es-tu, objet de mes tourments ?
Quand viendras-tu me rejoindre
Du creux de la nuit au petit matin
Pour enfin voir, à l'horizon, le soleil poindre
Sur ma vie ensoleillée par ce nouveau chemin ?
Je suivrai ton sillon et épouserait tes désirs,
Les chemins de traverse, toutes tes courbes,
Pour te rejoindre au creux de ton plaisir
Et vivre, te sentir vivre, même s'il faut devenir fourbe...
Emmènes moi vers tes pays imaginaires
Où personne n'est jamais allé
Et je te guiderai vers ma mer
Avec ses rivages sauvages et dorées.
Avec lenteur, dans un rêve, tu t'installeras,
Et chaque minute, chaque instant coulera
En transformant la vie en félicité,
Mon esprit te transformant en fée.

Romook

vendredi 20 mai 2005

Inégalité des sexes devant la fellation

La discrimination fondée sur les sexes n'a pas de limite. L'actualité nous en donne encore un exemple frappant. En matière commerciale, il est important de signaler que les prix doivent être les mêmes pour tous (ce qui sous-entend "toutes"). Pourtant la même prestation peut avoir des prix très différent selon que c'est l'homme attend un "service" ou si c'est la femme qui reçoit une prestation.

Dans le domaine des relations commerciales de charme, une fellation vaut entre 20 et 30 euros. Mais attention, cela signifie qu'un homme vient voir une prestataire de service et négocie - tant qu'il peut - la prestation. A fortiori, une femme qui voudrait faire une fellation devrait payer un prix équivalent. Cela ne semble que justice. Un tribunal de Norvège a considéré qu'une femme qui faisait une gâterie à un homme endormi au cours d'une petite fête devait être considéré comme équivalant à 9 mois de prison et 6 355$ d'amende. Bon. Si ça c'est pas un exemple de discrimination fondé sur le sexe, je ne m'y connais pas.

On peut imaginer, qu'après la fellation, l'homme ait réclamé 30 euros pour le paiement de sa prestation. La femme a refusé de payer. Il est donc allé au tribunal pour le litige commercial (inexécution du contrat). Toutefois, même dans ce cas, on a du mal à comprendre la disproportion entre le prix payé par la femme (9 mois de prison et 6 355$) et la valeur de la prestation. De plus, le fait notoire est que cette décision intervient dans un pays réputé en avance sur les droits "féminins". Bel exemple!

Pour ma part, à la prochaine soirée, il faudra que je pense, avant de m'endormir, à m'accrocher un panneau autour du cou où il sera inscrit : "Fellation : 30 euros". Il ne faudrait pas que cette décision casse le commerce et décourage les heureuses initiatives.

Romook, défenseur des droits de la femme

mardi 17 mai 2005

Morning Blog

Je prends mon café en écoutant du jazz. Il est 9h50. Il ne fait pas très beau. J'ai un peu froid.

Hier soir, c'était une bonne soirée.

Voilà. Ce sont les prémisses de la journée ordinaire d'un individu qui l'est pas trop.

Moi aussi, j'arrive à être normal et à écrire des banalités. Il me semble que cela prouve mon génie...

Romook

dimanche 15 mai 2005

Un vagin étroit pour toutes ?

Depuis fort longtemps, les hommes font un "complexe" sur la longueur ou la grosseur de leur sexe. Toutefois, depuis toujours, les femmes clament haut et fort que ce n'est pas la taille qui compte. D'accord, je veux bien l'admettre. Et l'inverse ?

Est-ce que la profondeur ou l'étroitesse d'une femme n'est pas quelque chose d'important ? To be or not to be ? That is the question.

Un chirurgien belge, Jeff Hoeyberghe, s'est spécialisé dans la chirurgie des lèvres féminines, mais pas celles où l'on met du rouge à lèvre... En effet, les femmes, toujours soucieuses de leur aspect esthétique (imposé par la pression sociale ?), sont demanderesses de ce type d'opération. Il était classique que la virginité soit reconstituée, néanmoins, là, on gravit une marche dans la recherche esthétique. Une nouvelle étape a été franchie.

Ce docteur propose de reconstituer l'appareil génital féminin dans son étroitesse d'origine (et il assure qu'il n'est nullement question d'en faire plus que ce qui existait à l'origine, enfin moins...). Bref, un retour à l'adolescence pour ces mères de famille qui souffrent d' "élargissement". Les kinésithérapeuthes qui font de la rééducation dans ce domaine ont-ils du souci à se faire ? Pas plus que les salles de gym n'en ont à se faire à propos de la liposuccion vraisemblablement...

Le plus gênant, c'est que l'on va enfin savoir si les hommes sont de vrais pervers qui ont besoin de tromper leur femme. Si elle se fait opérer, ils n'ont même plus l'excuse vis-à-vis de leurs copains de tromper leur femme en arguant de ce problème de taille. Finalement, ce chirurgien va nous aider à connaître la vérité. C'est un bienfaiteur de l'humanité.

Enfin, cela me permet d'extrapoler un peu sur notre avenir à tous en matière de sexualité. Si les hommes sont munis d'engin de taille différente alors je pose cette question redoutable : quelle est la norme qui permet de savoir qu'une femme n'est pas assez étroite? Y a-t-il un étalon fiable sur lequel on peut se fier ? Y a-t-il une ouverture de vagin qui suppose que l'homme ne sente plus rien ? N'y a-t-il pas des hommes qui devraient a contrario se faire opérer pour augmenter le volume ou la longueur de leur sexe ? Hmm... Mais si on y réfléchit bien, par un raisonnement fort catholique, on peut trouver une vraie et bonne justification : l'enfantement. Qui dit "enfantement" ne signifie-t-il pas péché originel ? Dès lors, c'est bien à la femme de réparer les dégâts qui lui sont causés par l'enfantement... CQFD.

Mais alors, on peut aussi imaginer autre chose pour la rencontre des individus. Dans une société où le temps est devenu une question essentielle et où on n'a plus le temps de découvrir les gens de peur de faire fausse route, je propose l'échange de moule de sexe dès la première rencontre. On fait mouler son sexe par une société - mais attention, un beau moule, une belle reproduction - et dès que l'on rencontre une personne qui est susceptible de nous plaire, on lui prête notre moule en échange du sien. Chacun se quitte quelques instants - on pourrait prévoir des cabines d'essayage de sexe dans les cafés ou les lieux publics par exemple - et, après essayage, on peut enfin se pencher sur l'essentiel de la relation amoureuse : la personnalité intérieure de l'autre. L'approfondissement ainsi réalisé sera profitable pour les deux.

Mais, cela risque de créer une inégalité de fait entre les individus qui auraient un modèle plus universelle que les autres. Ben oui, un sexe qui permettrait de donner un maximum de plaisir à la plus grande proportion de l'humanité... On serait obligé de légiférer pour mettre des dispositions dans le code du travail pour éviter de tester les sexes des gens. Un espèce de droit de véto sur le droit de cuissage. C'est encore les femmes qui vont être spoliées finalement. Alors qu'elles sont en train de prendre leur revanche sur la domination de l'homme, progressivement, en abordant les places à responsabilité dans les entreprises, en remportant le plus grand nombre de place dans les concours, elles vont se retrouver privées d'exercer leur vengeance fort légitime en inversant le droit de cuissage... Y a pas, je crois que j'ai vraiment bien choisi à la naissance mon statut masculin.

Oui, oui, j'en vois un qui pointe le doigt dans le fond là-bas... Si, si... C'est vrai pour éviter tous ces problèmes, il y a plus simple. On fait des études très poussées sur l'anatommie des sexes et leur rendement en terme de plaisir. On calibre ça au mieux et on opère tout le monde sur le même modèle. Comme ça, y a plus que l'amour, le vrai, le sincère, puisque le plaisir sexuel serait identique avec n'importe quel partenaire. Voilà une belle solution communiste.

Le sexe est mort, vive l'amour!

Romook

Concert de Noyelles sur Selle

L'ensemble Alia Mens est dirigé par mon ami, Olivier Spilmont. Ensemble de musique ancienne, cela faisait bien trop longtemps k j n l'avais pas entendu.

1ère partie :

Concerto en ré mineur pour clavecin de Bach

1er mvt : des mo am'gambs dans la salle

Lorsque Bach jouait sa musique en concert, il me plaît d'imaginer k la situation était la même: une partie de la salle écoute attentivement, tandis k l'autre, généralement dans le fond - comme dans une classe de collégiens - est plus dissipée. C'est de ma faute, je suis arrivé juste à l'heure...

2ème mvt : sublime

Comment ai-je pu arrêter la musique ? Olivier au clavecin est tout simplement admirable... Le charme des instruments anciens opère tt de suite! Bach est 1 grand compositeur... En plus, les interprètes sont bons. Espérons que tout le concert sera de la même facture.

3ème mvt : sensibilité et profondeur

Les marches harmoniques avancent et étouffent mon coeur. Si seulement on pouvait mourir dans un accident de ce type...

Messe de charpentier à 4 voix.

Jn connais pas : découverte musicale en vue.

Lente exposition du thème par les instruments. Lorsque les voix démarrent, c'est magique. Puis, Bertrand Dazin intervient. J'ai les larmes qui m viennent tout de suite. Il a un timbre de voix prodigieux.

Encore un de mes plaisirs solitaires... Pourtant, j'ai proposé à une jeune femme de m'accompagner. Ce n'était - malheureusement - pas possible. De toute façon, on est toujourrs seul face à son plaisir. Le partage se fait dans la confrontation qui suit, pas dans l'instant...

Dsl, mais, là, j profite ;-)

2ème partie

Stabat Mater de Charpentier

Il y a une écoute intense dans la salle. Une sorte d'absolu. On fait même taire les enfants. Ne nous leurrons pas: peut-être est-ce parce que la progéniture de la salle est sur la scène ? Dans ce cas, le recueillement est total.

Sabat mater de Derégnaucourt

Musique contemporaine. Les contraintes de création étaient terribles. Ecrire une pièce musical pour choeur d'enfant n'ayant aucune formation musicale, allié à un ensemble de musique baroque. Le tout donne une oeuvre étonnante. Ca me fait penser à Ligeti et Ohana. Evidemment, j'aime.

La réaction du public est évidemment mitigé. Je suis content : j'ai la sensation de revivre la naissance de la musique sériele et dodécaphonique... Ho! Le public s lève pour applaudir!

Comme quoi, tout peut arriver.

Après d chaleureux remerciements de la part du maire (je suppose), nous apprenons qu'un "vin d'honneur" est organisé. Merci la commune de Noyelles sur Selle!

Blogué pendant le concert d'où les fautes de frappe, dsl..

Romook, "La sensibilité ne s'achète pas, ni ne se monnaye : elle est tjrs subie."

samedi 14 mai 2005

Shusaku remporte sa partie contre Mizutani Junsaku

Le 14 mai 1844, au Japon, Shusaku (blanc) a rencontré le joueur Mizutani Junsaku (noir) au cours d'une partie de Go (weiqi pour les sinologues). Au bout de 269 coups, blanc gagne de un point. On retiendra dans cette partie la fantastique invasion de blanc en bas, droit, sur le goban, qui est un exemple en la matière. De même, l'invasion de noir, en haut droit du goban, est admirable.

Ces deux aspects de la partie révèlent une technique des deux joueurs de go qui est tout simplement prodigieuse.

Les indications géographiques du goban s'expliquent par rapport à la photo qui a été prise à la fin de la partie.

Merci à ces deux joueurs de nous avoir offert un spectacle digne de ce nom.

A quand la "Go academie" sur TF1 ?

Romook, endémoliste

vendredi 13 mai 2005

Blog en deuil pour les bébés tigres

Hier, deux bébés tigres sont mort en Birmanie. Les faits : ils avaient une mère - une vraie tigresse - qui avait un comportement très agressif et avait mangé l'un de ses petits. Décision avait été prise de séparer les deux petits de leur mère. Une femme s'est mise à les allaiter au sein, geste symbolique de la volonté de l'homme d'asservir la nature et d'imposer sa supériorité sur elle. Toutefois, la nature a repris ses droits et, aujourd'hui, force est de constater que les deux bébés tigres sont morts - de déshydratation d'après un vétérinaire.

Qu'en conclure ? La zoophilie est un acte contre nature : on ne sait jamais si on doit plus plaindre l'animal qui subit cela ou l'être humain qui s'adonne à de telles pratiques pour son côté "frappa-dingue"... Dans notre cas, et au vu des avancées de la science, y a-t-il une volonté de la part de l'homme de remercier la nature en jouant un remake inversé du "livre de la Jungle" ?

Si on avait imposé ça à la femme, on aurait défini ça comme un acte de torture ou de barbarie, ou encore de traitement inhumain et dégradant... Dans le cadre où l'on impose ça à des bébés tigres, qui par définition sont faibles, n'est-ce pas un cas de pédophilie zoophile ? L'enfer est pavé de bonnes intentions, mais à ce point...

Admirons la grandeur de l'âme humaine et de son intelligence. En silence.

Signalons aussi la disparition d'Eddie Barclay cette nuit.

Romook, chroniqueur

jeudi 12 mai 2005

Lettre officielle adressée aux membres du gouvernement de Mo Am'Gambie

Chères ministres, chers ministres,

J'en appelle à votre bon sens et à votre soutien le plus inconditionnelle,

Vous qui avez vécu dans ce havre de paix que constitue la Mo Am'Gambie, qui avez participé à la mise en place de la première pancarte "Mo Am'Gambie", avez visité un véritable repère de mo am'gambs (centre commercial Auchan Louvroil), qui m'avez proclamé Empereur lors d'une soirée qui a été consacrée dans la constitution de Mo Am'Gambie,

Ne vous laissez pas détourner de votre devoir de Ministre, charge librement acceptée par chacune et chacun d'entre vous, avec un enthousiasme à faire pleurer votre Empereur.

Qu'est-ce donc que ces merdeux de terroristes qui veulent libérer une Mo Am'Gambie dont ils ne connaissent ni le charme, ni la douceur de vie, ni l'obésité et l'alcoolisme des mo am'gambs, qui n'ont aucune idée de leurs coutumes en matière de loisir (Auchan), d'éducation des jeunes enfants (inceste, droit de foutre eun'clac su'l'gif), de ce qu'est la boulette d'Avesnes, la bière des Jonquilles...

Pour une Mo Am'Gambie qui reste une vraie Mo Am'Gambie, chassons ces opposants!

L'ordre du jour du conseil des ministres sera donc complété par les mesures de rétorsion que nous devrons prendre envers ces terribles opposants sanguinaires qui menacent la paix et l'harmonie régnant en Mo Am'Gambie! Ceux-ci seront présents et auront le droit de présenter leurs arguments en défense. Si les mo am'gambs n'ont rien à dire, il n'en est pas de même des membres du gouvernements, ce qui est un droit constitutionnellement protégé comme le savez (Article 14 :

Les ministres et ambassadeurs, en revanche, ont le droit de faire toutes remarques utiles concernant les règles de Mo Am'Gambie et la personnalité du ou des empereur(s) ( empereuse(s) ).)

Nous oeuvrons pour le bien de la Mo Am'Gambie, ne l'oublions pas : Article 6

L'empereur (empereuse) choisit et nomme des ministres pour le guider dans le choix de ces décisions.

Ils exercent leur fonction de conseil auprès de l'empereur avec intégrité, respects des droits fondamentaux des mo am gambs et en vue du développement de la Mo Am'Gambie.

Il était bon de rappeler ces différents textes que les opposants, avec la mauvaise foi habituelle convenant à tout opposant, avaient "oublié".

Chères ministres, chers ministres, bien à vous

Votre Empereur

Romook Ier

La Mo Am'Gambie menacée par le pays de Tartatin et le C.R.I.M.A.G!

En tant qu'empereur de la Mo Am'Gambie, je viens de recevoir des missives électroniques m'informant de la création du Comité Révolutionnaire Inutile de la Mo Am'Gambie, le C.R.I.M.A.G, groupuscule composé de dangereux opposants à l'Empire.

Ces individus, sans foi ni loi, se revendiquent de la république de TARTATIN, située dans l'ancien Pas de Calais, au coeur du triangle Lens-Bruay-Béthune.

Ce soir, l'ordre du jour de mon conseil des ministres sera donc : adoption de la constitution de la Mo Am'Gambie, adoption de la charte des droits fondamentaux des mo am'gambs et réflexion autour du problème posé par le C.R.I.M.A.G.

Il est évident que pour la santé mentale des mo am'gambs, le C.R.I.M.A.G constitue une menace vitale les poussant à utiliser leur non-cervellle, ce qui est intolérable. Il y avait déjà un référendum européen, v'là ti pas qu'y a des opposants au régime de l'Empire. Je suis inquiet pour mes mo am'gambs. Ce n'est pas tous les jours facile d'être empereur.

Romook Ier

Première approche de la Pologne

Il y a deux ans, j'ai été en Pologne et j'en ai conservé un souvenir formidable. Voici mes premières impressons à chaud, lors de mon arrivée.

"Traverser le pays de Gombrowicz est une sensation intéressante. On assimile rapidement les idées et les lieux, transformant ainsi un objet anodin en une chose émouvante ou repoussante. Comment échapper à cette alchimie de la transformation que Witold avait tant exploré ? Surtout ici, sur son propre terrain.

Mes premières sensations, une fois la frontière traversée, étaient contradictoire. J'étais l'observateur s'observant. Alors que la campagne environnante était identique à celle de l'Allemagne que nous venions de quitter - en traversant la frontière - chaque arbre, chaque prairie me semblaient contenir un charme inégalée. Trop lucide pour être dupe de mon être, je me sentais ridicule d'avoir des sensations si extrême à la seule idée d'être en Pologne. Ainsi, sur un ton ironique, je formulais des remarques du type "Tout est différent ici... Ca n'a rien à voir avec l'Allemagne..."

En fait, ce qui était différent, c'était surtout l'attention qu'il fallait pour conduire. En effet, la conduite polonaise peut tuer celui qui la néglige. Regarder sa route, contrôler derrière et surtout contrôller la voie d'en face. Sur une deux voies "classique", tous les automobilistes se déplacent comme sur une trois voies "normale" - en utilisant régulièrement les "bandes d'arrêt d'urgence" pour éviter ceux qui doublent. Cela donne une atmosphère étrange à la route, un peu fantaisiste. Pourquoi pas?

Si on revient sur ce sentiment contradictoire qui m'habitait, on peut ajouter que toutes mes lectures et mes sentiments envers la Pologne étaient les artisans de cette vision idyllique. Je vivais l'oeuvre de Gombrowicz. En effet, en vivant des choses différentes face à des évènements identiques, je faisais une transposition de la réalité de la même manière que Gombrowicz le fait dans ses romans. Enfin bref... Cette prise de contact polonaise me renvoyait à une culture intérieure que j'avais forgé depuis plusieurs années.

Il n'est pas de bon ton de le signaler pourtant il me faut l'écrire. Cette fabrication culturelle a été l'oeuvre d'une jeune femme polonaise. En étant amoureux d'elle, j'ai eu envie de pénétrer son univers - ce qui s'est notamment traduit par l'apprentissage du polonais et la volonté de connaître son pays. Toutefois, depuis des années, cet attrait culturel amoureux s'est estompé pour laisser la place à un intérêt particulier provenant d'une histoire riche, une culture variée et intéressante (et il faut bien vérifier les méchancetés qu'a pu écrire Gombrowicz sur les polonais : y avait-il un second degré dans son journal ?) et une personnalité attachante de ce peuple slave.

Outre la fatigue, la faim et l'attention soutenue nécessitée par la conduite, la route a présenté peu d'intérêt jusqu'à Poznan. La nuit tombait sur la campagne. Les couleurs étaient jolies. L'angoisse de l'essence a vite disparue car la multiplication des stations services permettaient de rouler avec les vapeurs d'essence.

Nous sommes arrivés à Poznan de nuit. Pénétrerdans une ville historique (qui a été la moins belle du voyage, Cracovie étant la plus belle - surpassant Pragues à mon goût) provoque des émotions particulières. En effet, les couleurs sont estompées par la nuit. Les monuments sont, quant à eux, mis en valeur par des jeux de lumières. Impossible d'apprécier objectivement la situation!"

Conclusion : "Il y a quelque chose dans la conscience qui en fait un piège pour elle-même", Witold Gombrowicz

Sur "la pornographie" de Gombrowicz

"La pornographie" est un titre de Witold Gombrowicz qui mérite que l'on s'y attarde. Premièrement, il n'est pas question de parler de sexe ou de grossièreté dans cette ouvrage. C'est vraiment étonnant, mais les amateurs de sensations fortes seront très déçues par ce livre, si ce titre si évocateur les incitait à le lire. En effet, il est question d'amour adolescent, mais ce n'est absolument pas un roman d'amour. Qu'est-ce donc ? Bonne question...

Witold Gombrowicz est un homme qui appréciait énorment la philosophie et qui avait une culture extrêmement étendue. Ces romans ressemblent à des écrits d'un fou pourtant. Vous pénétrez toujours dans un univers comme il n'en existe aucun autre. Pour ma part, j'ai découvert Gombrowicz à l'âge de 20 ans. Depuis, j'ai la sensation que la littérature est fade et plate.

J'ai découvert récemment Arto Paasilinna, avec lequel je retrouve une forme de fraîcheur et de folie. Néanmoins cela reste tout de même très très en deça des frissons que j'ai connu avec Gombrowicz. "Cent ans de solitude" de G. G. Marquez est aussi un roman qui me paraît être assez fou, mais il ressemble tout de même pas à mon inimitable auteur polonais.

"La pornographie" relate l'histoire de deux hommes qui se retrouve dans la campagne polonaise pendant la seconde guerre mondiale et ils observent deux adoslescents - de sexe opposé - qui semblent être fait pour se rencontrer amoureusement... Le regard de ses deux adultes est terrible : est-cela la "pornographie" ? Je ne sais pas.

J'ai lu plusieurs fois ce livre et je n'ai jamais compris pourquoi il se nomme ainsi. Dans le journal, je n'ai pas trouvé d'élément de réponse non plus. Il est possible que j'ai mal lu. Si quelqu'un a des infos... Glissez le en commentaire. Ce n'est pas un problème de traduction: j'ai déjà vérifié.

En tout cas, si vous voulez lire quelque chose d'à part dans le monde de la littérature, vous savez quoi. Ame classique et sans sens de l'originalité s'abstenir!

Romook, gombrowiczny vôtre

mardi 10 mai 2005

UE : Niveau de protection des libertés

En tant qu'empereur de Mo Am'Gambie, il me paraît important de signaler un article de la constitution européenne qui contrevient à l'article 13 de la constitution de Mo Am'Gambie. Faisons une simple confrontation, le résultat est édifiant :

Article 13 de la constitution de Mo Am'Gambie

"Quelque soit la situation, il est expressément rappelé que les mo am'gambs n'ont rien à dire. Bref la libre détermination des peuples ne les concerne pas."

Article II-113 : Niveau de protection (constitution UE)

"Aucune disposition de la présente Charte ne doit être interprétée comme limitant ou portant atteinte aux droits de l'homme et libertés fondamentales reconnus, dans leur champ d'application respectif, par le droit de l'Union, le droit international et les conventions internationales auxquelles sont parties l'Union, ou tous les Etats membres, et notamment la Convention européenne de sauvegarde des droits de l'Homme et des libertés fondamentales, ainsi que par les constitutions des Etats membres."

En clair, d'un côté, on a une disposition qui a pour objectif d'interdire aux mo am'gambs de s'investir dans la vie politique de l'Empire afin de préserver leur droit fondamental à l'insouciance de leur état (article 1 de la charte des droits fondamentaux des mo am'gambs). L'investissement politique suppose un certain degré de réflexion, qu'heureusement à ce jour ils n'ont pas. Inutile de prouver le bien-fondé d'une telle disposition, cela crève les yeux.

De l'autre côté, on a une disposition qui énonce - grosso modo - que les droits fondamentaux de la charte de la constitution européenne ne sont pas limités à ceux-ci, mais bien au contraire doivent être compris comme étant englobés dans ceux des droits de l'Homme et des autres libertés fondamentales existantes au niveau international. Si on comprend bien ce texte, on doit donc supposer qu'en plus des libertés que l'on connaît dans la constitution (parce qu'il suffit de les lire), on doit en plus se coltiner d'autres libertés! Tant de libertés me semble indécent...

Quelques unes, juste pour voir l'étendue des dégâts : Dignité humaine et droit à la vie, Droit à l'intégrité des personnes, interdiction de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants, interdiction de l'esclavage et du travail forcé, droit à la liberté et à la sûreté, liberté de pensée, de conscience et de religion, liberté d'expression et d'information, droit à l'éducation, liberté professionnelle et droit de travailler, droit d'asile, égalité en droit, droit de l'enfant, intégration des personnes handicapées, protection en cas de licenciement injustifié, protection de l'environnement, etc... Le pire est qu'il s'agit d'une liste non-exhaustive où j'ai trié les éléments.... En fait, elle est beaucoup plus longue!

Le problème majeur qui se pose, en outre, avec cette charte (constitution UE), c'est que même si certaines de ces libertés sont déjà inscrites dans le droit français, par un effet juridique appelé "hiérarchie des normes", les Etats ne pourront pas revenir dessus. En plus, elles seront uniformisées dans l'ensemble des pays membre de l'Union européenne. Par ailleurs, il y a des libertés qui ne sont pas consacrées en France - à ma connaissance - comme le droit des personnes âgées ou le droit de se marier et droit de fonder une famille...Inutile d'aller plus en avant dans le bilan de cette situation catastrophique.

Pour faire simple, la mo am'gambie aura du mal à maintenir son particularisme culturel. Soyons respectueux du bien -être des mo am'gambs, votons "NON!" à la constitution européenne créatrice de droits et libertés, "NON!" aux Etats libertophiles.

Romook Ier, Empereur désespéré de Mo Am'Gambie

Nécessité d'un empire mo am'gambique

En tant qu'empereur régulièrement auto proclamé de la Mo Am'Gambie, je me dois d'expliquer au reste de l'humanité le pourquoi de cette démarche.

La Mo Am'Gambie est l'une des rares réserves mondiales où les débiles prolifèrent régulièrement et se reproduisent entre eux sans aucune vergogne, en toute impunité. Ils sont généralement laids, bêtes, brutes bien que gentils, avec le coeur sur la main. Ils illustrent à merveille cette petite phrase biblique "heureux les simples d'esprit, la Mo Am'Gambie leur appartient".

Voyant la décadence intervenir rapidement par le biais de la télévision et l'ouverture intelligente qu'elle réalise dans les esprits de toutes sortes sur le monde, il nous est apparu évident avec quelques amis que ces individus devaient absolument être protégés contre tout type d'évolution. Ainsi, la pureté de leurs caractéristiques seraient conservées.

Pour éviter l'anarchie dans laquelle risquait de sombrer la Mo Am'Gambie au cas où l'on appliquerait le principe de la libre détermination des peuples - vu leur quotient intellectuel - nous avons opter pour l'empire éclairé. Ceci est une formule particulièrement adapté au gouvernement d'un peuple parfaitement idiot et incapable de comprendre les grands enjeux de son avenir. Hors de Mo Am'Gambie, on peut constater ainsi une paupérisation invraisemblable de certains esprits qui vont s'attacher à certains détails de leur petite vie personnelle et occulter la globalité des problèmes qui les environnent...

Ainsi, il n'est pas lieu de donner des exemples sur le tri sélectif et autre problème de CAPA transfrontalier qui permettent à tous de se rappeler que la France possède un sens de l'humour profond et que ces concitoyens n'ont pas peur de se rendre vraiment ridicule aux yeux de plusieurs nations. Merci à eux pour le fou rire qu'ils ont offert malgré l'infamie qui a pesé sur eux quelques minutes... Nous étions évidemment tous conscient qu'il s'agissait d'une émission politique comique. Ils ont bien joué leur rôle : félicitation.

Cet hommage étant rendu aujourd'hui publiquement, revenons-en à mon Empire. Pourquoi ne pas avoir donné la voix au peuple de Mo Am'Gambie lors de l'adoption de la constitution ? Et bien, c'est très bien expliqué dans le préambule : "Les habitants de Mo Am'Gambie étant dans l'incapacité de comprendre les enjeux de cette constitution, elle leurs est directement applicable sans leur consentement, surtout qu'elle est faîte en vue de leur bien-être." Vous me direz, comment peut-on être sûr que l'on ne doit pas leur demander leur avis ? Les valeurs démocratiques ne sont-elles pas les plus universelles ? Malheureusement, la connerie est bien plus universelle encore. Ils auraient été foutu de refuser la constitution car ils n'auraient pas pu en comprendre la portée. Ainsi, il faut que des individus désintéressés prennent en charge leur sort et les préserve de toute évolution. En effet, ils sont heureux comme ils sont. La connaissance n'est pas une délivrance et l'on ne peut que féliciter les médias d'abêtir d'autant plus les individus de notre société avec des divertissements de plus en plus bêtes, mo am'gambisant progressivement la population afin que l'on puisse instaurer un Empire éclairé sur l'ensemble des nations.

C'est pourquoi la constitution de la Mo Am'Gambie est véritablement novatrice puisqu'elle est faîte dans l'intérêt unique des mo am'gambs afin qu'ils ne deviennent pas intelligents. En d'autres termes, afin qu'il reste heureux d'être bête. C'est pourquoi la Mo Am'Gambie doit dire NON! à la constitution européenne qui poursuit des objectfis de développement et de culture, d'ouverture et de développement social. Tout cela contribue à être en désaccord profond avec l'article 7 de la charte des droits fondamentaux des mo am'gambs qui énonce :

"Tout mo am'gamb a le droit fondamental de ne pas avoir un travail normal lui permettant ainsi de ne pas perdre ses avantages sociaux sponsorisés par la France." En effet, il est important que le mo am'gamb n'ait pas de travail. Dans le cas contraire, il ne s'abêtirait plus devant la TV, en buvant, se sociabiliserait et finirait par devenir un vrai citoyen. Ce serait la mort de la spécificité mo am'gamb et, donc, de la Mo Am'Gambie.

Espérant que mon expérience sera profitable, lorsque la paupérisation des esprits sera totale, on viendra me chercher pour règner sur cet Empire, les habitués de la démocratie risqueraient d'avoir des mauvais réflexes, comme faire des référendums qui sont encore un dernier rempart de réflexion. Heureusement, les gens sont tellements tournés sur eux-même qu'ils ne voient pas en quoi le processus démocratique les éloigne de la mo am'gambisation.

Je pense avoir de beaux jours de règne devant moi si la constitution européenne n'est pas adoptée. Pour l'extension de la Mo Am'Gambie, pour la mo am'gambisation de la population française, croisons les doigts... Faîtes qu'il n'y ait pas un sursaut d'intelligence de la population!

Romook Ier, Empereur de Mo Am'Gambie

lundi 9 mai 2005

L'éducation des enfants mo am'gambs menacée par la constitution européenne!

En tant qu'empereur de la Mo Am'Gambie, je me dois de signaler à mes sujets mo am'gambs que la constitution européenne est extrêmement attentoire à leur méthode traditionnelle d'éducation des enfants. En effet, que peut-on lire à l'article II-84 de celle-ci? Argh! Je m'étrangle rien qu'à l'idée!

Article II-84

1. Les enfants ont droit à la protection et aux soins nécessaires à leur bien-être. Ils peuvent exprimer leur opinion librement. Celle-ci est prise en considération pour les sujets qui les concernent, en fonction de leur âge et de leur maturité.

2. Dans tous les actes relatifs aux enfants, qu'ils soient accomplis par des autorités publiques ou des institutions privées, l'intérêt supérieur de l'enfant doit être une considération primordiale.

3. Tout enfant a droit d'entretenir régulièrement des relations personnelles et des contacts directs avec ses deux parents, sauf si cela est contraire à son intérêt."

Y a de quoi s'étouffer en lisant ça! Rappelons rapidement l'article 4 de la charte des droits fondamentaux des mo am'gambs :

"Tout parent mo am'gamb peut librement utiliser le droit de foutre eun'clac su'l'gif pour éduquer ses jeunes enfants. (...)"

Avec la constitution européenne, c'est ce droit pur et simple qui risque d'être remis en question. En effet, il est de pratique courante chez les mo am'gambs de frapper d'abord et de vérifier ensuite si l'clac ell'éto justifié... Si l'enfant pleure, il en prend une seconde pour qui sache bien pourquoi il pleure. C'est comme ça que l'on forme de vrai et beau mo am'gamb qui éduqueront eux-même de la même façon leurs propres enfants ensuite. Faire disparaître cette méthode ancestrale d'éducation, c'est tout simplement permettre aux enfants de devenir intelligent et d'en faire des citoyens intégrés dans le société de demain... C'est-à-dire l'Europe ou, à une moins grande échelle, la France. Ceci est intolérable. La Mo Am'Gambie risque purement et simplement de disparaître. Mobilisons nous pour le "NON!" l'emporte. Dîtes NON à l'extinction des débiles!

Romook Ier, empereur de Mo Am'Gambie

Le droit à la santé des mo am'gambs est mis en péril par la constitution UE!

En tant qu'empereur de la Mo Am'Gambie, soucieux de l'intérêt des mo am'gambs, je dois une fois encore inciter à voter "NON! NON! NON !" à la constitution européenne (utilisez plusieurs bulletins dans la même enveloppe pour bien manifester le taux de votre mécontentement).

L'article II-95 de la future constitution européenne énonce : "Toute personne a le droit d'accéder à la prévention en matière de santé et de bénéficier de soins médicaux dans les conditions établies par les législations et pratiques nationales. (...)"

C'est honteux, c'est avec des textes comme celui-là que la Mo Am'Gambie va disparaître! Rappelons juste le droit à la santé, article 5 de la charte des droits fondamentaux des mo am'gambs où l'on peut lire : "Tout mo am'gamb peut librement consommer des produits naturels tendant à la conservation de son alcoolisme et de son obésité".

Si on admet la prévention, c'est la fin assurée de la Mo Am'Gambie.

N'oublions pas, pour la sauvegarde des maladies classiques de la Mo Am'Gambie, votons tous ensemble "NON!" à la constitution européenne.

Faudrait vraiment avoir quelque chose dans la cervelle pour dire OUI.

Ce n'est pas le cas de la Mo Am'Gambie. Restons unis face à l'adversité. Soyons con, mais tous ensemble.

Romook Ier, Empereur de la Mo Am'Gambie

La Mo Am'Gambie dit "NON!" à la constitution UE

En tant qu'empereur de la Mo Am'Gambie, je me dois de prendre position publiquement pour indiquer au mo am'gamb le sens de leur vote lors du prochain référendum.

Bien que non adoptées, notre constitution et la charte des droits fondamentaux des mo am'gamb sont des textes fondateurs qui seront régulièrement adoptés dans le cours de la semaine. On peut dors et déjà y relever des incompatibilités majeurs. Le souci majeur est de préserver à la Mo Am'Gambie sa spécificité culturelle et, notamment, pour les mo am'gambs :

- leurs côtés rudes et sauvages
- leur aspect physique
- leur manque d'éducation
- leur manque d'intelligence

Il n'y a pas besoin d'aller très loin pour découvrir des incompatibilités majeurs entre les objectifs de l'Union Européenne et la Mo Am'Gambie. Dans le principe du référendum, il faut retenir l'incompatibilité avec l'article 3 de la constitution de Mo Am'Gambie qui énonce : "La souveraineté est impériale. Aucune section des mo am'gambs ne peut s'en approprier l'exercice. Aucune consultation des mo am'gamb n'est envisageable." Dès lors, instaurez un référendum est un grave danger pour la préservation de la santé mentale des mo am'gambs : ils risquent de prendre le temps de réfléchir!!!!

Or, ceci est également contraire à l'article 1 et 12 de la charte des droits fondamentaux des mo am'gambs qui énoncent respectivement : "Tout mo am'gamb a le droit de vivre en toute insouciance de son état de mo am'gamb" et " tout mo am'gamb a droit au respect de son intégrité physique, notamment de son écervellement, et de sa dignité mo am'gambesque.(...)".

Pour le principe, le référendum est déjà une méthode dangereuse pour les mo am'gambs. En tant qu'empereur, je ne peux que leur conseiller de rester chez eux et de s'abstenir. Par pitié, n'allez pas aux urnes, mangez des chips et buvez de la bière à la place. Tout vote peut provoquer une prise de décision, c'est un risque de plus de devenir intelligent!! S'il vous plaît, restez sans cervelle.

Si jamais, vous êtes obligé de promener le chien de mémé et que vous rentrez par hasard près d'un bureau de vote, votez "non!". Ben oui, là encore, y a un vrai problème.L'article 8 de la charte des droits fondamentaux des mo am'gambs prévoit :"Tout mo am'gamb peut librement s'installer en Mo Am'Gambie." Ceci doit se comprendre comme étant le territoire mo am'gambesque et rien que celui-là! En effet, sinon comment interpréter l'article 9 qui énonce : "Tout mo am'gamb peut librement s'établir en Mo Am'Gambie, en quelque lieu que ce soit, sous réserve d'avoir des voisins contigus eux-même mo am'gambs, de préférence bruyants. Ce droit ne peut être limité que pour les habitations délabrées et isolées de la civilisation française."

Or, la constitution européenne prévoit en son article I-4 : "La libre circulation des personnes, des services, des marchandises et des capitaux, ainsi que la liberté d'établissement, sont garanties par l'Union et à l'intérieur de celle-ci, conformément à la constitution. (...)" Dès lors, ceci est un facteur très contrariant pour les mo am'gmabs qui risqueraient de sortir de leur réserve. Or, il faut rappeler que "le mo am'gamb est une espèce protégée" d'après l'article 12 de la charte des droits fondamentaux des mo am'gambs.

Le faire côtoyer la civilisation risquerait de lui faire perdre sa particularité et son authenticité.

Voilà, donc 2 bonnes raisons de voter "NON!" pour éviter que le mo am'gamb ne devienne intelligent.

Décision impériale d'exécution immédiate

Romook Ier

La charte des droits fondamentaux UE est contraire à celle des mo am'gambs

En tant qu'empereur de la Mo Am'Gambie, je me dois de m'opposer fermement à a Constitution européenne qui contient la charte des droits fondamentaux. En effet, alors que la France ne prévoit rien sur les traitements inhumains ou dégradants, bientôt, ceux-ci va pénétrer dans notre édifice juridique.

Rien que l'intitulé de l'article II - 64 de la constitution européenne est une honte : "Interdiction de la torture et des peines et des traitements inhumains ou dégradants"... Or l'article 13 de la charte des droits fondamentaux des mo am'gambs prévoit expressément le droit à des traitements dégradants et inhumains où il est rappelé que "La dignité mo am'gambesque ne se confond pas avec la dignité humaine. Aucune action d'un mo am'gamb envers un autre ne peut être assimilé à une atteinte à la dignité mo am'gambesque. Toute personne peut se comporter avec un mo am'gamb comme il se comporte avec ses congénères." Consacrant ainsi le principe du "oeil pour oeil, dent pour dent", si cher aux civilisations primaires.

Or, introduire de l'humanité en Mo Am'Gambie aurait pour effet de provoquer l'éclosion d'un sens moral, ce qui est une première étape - même si elle est très très rudimentaire - vers un semblant de compréhension des choses, et par voie de conséquence, d'intelligence....

Est-il utile de rappeler que le mo am'gamb a un droit fondamental à l'écervellement, ce qui est de toute évidence mis en danger par cette charte. Il faut donc voter "NON" puisque la France ne protège pas ce droit et, de ce fait, n'est pas en contradiction avec le droit mo am'gambique.

Il faudrait voir à ne pas oublier où sont les vrais valeurs.

Romook Ier, Empereur de Mo Am'Gambie

dimanche 8 mai 2005

La Mo Am'Gambie : légende de Solre Le Chateau

La Mo Am'Gambie est un pays de mystère et de légende, comme le sont ses habitants.

En effet, ce qui frappe l'homme civilisé lorsqu'il vit quelques jours en Mo Am'Gambie, c'est la sensation d'être dans un autre univers. Au sein de l'avesnois, les mo am'gambs vivent en harmonie avec le reste de l'humanité. Pourtant, ils sont très vite repérés dans les centres commerciaux ou dans la rue.

Comme tout lieux de légende, la Mo Am'Gambie a elle aussi, ses légendes. L'une d'entre elle concerne le clocher de Solre Le Chateau.

Les jeunes femmes de Solre le Chateau avaient l'habitude d'arriver à l'autel du mariage en ayant déjà consommé leur nuits de noce bien avant le mariage. Il est vrai que la sexualité, en Mo Am'Gambie, fait l'objet de moins de tabou que dans le reste de la civilisation, l'inceste étant le véhicule principale de l'éducation sexuelle.

Bref, un jour, une jeune femmme est arrivée vierge à l'entrée de l'église. La légende veut que le clocher de l'église s'est penché pour la regarder car c'était la première fois qu'il en voyait une.

Aujourd'hui, les scientifiques s'accordent à dire que cette théorie est effectivement probable puisque le clocher est effectivement penché.

En tant qu'empereur de la Mo Am'Gambie, j'en prendrai bonne note pour éventuellement réaliser une exception juridique dans le droit mo am'gambique pour le mariage mo am'gamb à Solre le Chateau afin que ce patrimoine soit conservé et que cette situation ne se renouvelle pas pour ne pas mettre en péril cet édifice.

Romook Ier

Projet de gouvernement

L'empereur, en son âme et conscience, a délibéré et pense nommer ces personnes dans son gouvernement :

Les ministres :

Brangy : ministre du divertissement et des droits fondamentaux
Catemig : ministre des affaires étranges et étrangères (elle), ministre du bonheur (lui)
Hugo : Ministre du débit de la boisson et des autres ressources naturelles
Jean-Beu : Ministre du droit, de la justice, des conventions sociale et de l'économie
Julien : Ministre de la condition humaine
Serge : ministre du langage et du sport

Les ambassadeurs :

Ahmane : ambassadeur en France
Julietta : ambassadrice dans le reste du monde

Charte des droits fondamentaux des mo am'gambs

Le projet de charte des droits fondamentaux des mo am'gambs est en ligne.

L'empereur romook Ier, après avoir débattu avec sa ministre des divertissements et des droits fondamentaux, a déterminé les droits fondamentaux des mo am'gambs.


CHARTE DES DROITS FONDAMENTAUX DES MO AM'GAMBS



Proclamée solennellement par l'empereur

ROMOOK Ier

réalisée en collaboration avec

Brangy, Ministre des divertissements et des droits fondamentaux


Article 1 Le droit à la vie

Tout mo am'gamb a le droit de vivre en toute insouciance de son état de mo am'gamb.

Article 2 Le droit au respect

Tout mo am'gamb mérite le respect, même si son appartenance à l'humanité est douteuse.

Article 3 Le droit à la reproduction

Tout mo am'gamb peut librement se reproduire avec un autre mo am'gamb, de préférence au sein de sa famille.
Tout mo am'gamb peut débuter ses relations sexuelles avec l'un de ses parents au moins, ascendant ou descendant. Les amis ou voisins des mo am'gamb contribuent librement à l'éducation sexuelle des jeunes mo am'gambs.

Article 4 Le droit à l'éducation

Tout parent mo am'gamb peut librement utiliser le droit de foutre eun'clac su'l'gif pour éduquer ses jeunes mo am'gambs.
De même, au sein du couple, le libre exercice du droit de foutre eun'clac su'l'gif ne peut être limité que par le respect du principe énoncé aux articles 1 et 2, sauf motif légitime.

Article 5 Le droit à la santé

Tout mo am'gamb peut librement consommer des produits naturels tendant à la conservation de son alcoolisme et de son obésité.

Article 6 Le droit à une vie familiale

Tout mo am'gamb peut vivre dans une habitation exigue, avec un nombre d'enfants supérieurs à ce que permet les normes européennes d'hygiène et de sécurité familiale.
La quiétude de la vie familiale ne peut être troublée que par le droit consacré à l'article 4.

Article 7 Le droit à une vie normale

Tout mo am'gamb a le droit fondamental de ne pas avoir un travail normal lui permettant ainsi de ne pas perdre ses avantages sociaux sponsorisés par la France.

Article 8 Le droit à la libre circulation des mo am'gambs

Tout mo am'gamb peut circuler librement en Mo Am'Gambie.

Article 9 Le droit à la liberté d'établissement

Tout mo am'gamb peut librement s'établir en Mo Am'Gambie, en quelque lieu que ce soit, sous réserve d'avoir des voisins contigus eux-même mo am'gambs, de préférence bruyant.
Ce droit ne peut être limité que pour les habitations délabrées et isolées de la civilisation française.

Article 10 Le droit à la liberté d'opinion

Tout mo am'gamb a le droit légitime d'exprimer des lieux communs et ses préjugés, sur toutes personnes, sur tous sujets, en tous lieux, à tout moment.

Article 11 Le droit à la liberté d'expression

Tout mo am'gamb peut brailler comme il l'entend, en tous lieux, y compris dans les centres commerciaux, et à tout moment, sur qui il veut - notamment ses enfants.

Article 12 Le droit à l'intégrité physique

Tout mo am'gamb a droit au respect de son intégrité physique, notamment de son écervellement, et de sa dignité mo am'gambesque.
Aucune expérience scientifique ou traitement ne peut avoir pour but d'améliorer son aspect physique ou intellectuel.
Le mo am'gamb est une espèce protégée.

Article 13 Le droit à des traitements dégradants et inhumains

La dignité mo am'gambesque ne se confond pas avec la dignité humaine.
Aucune action d'un mo am'gamb envers un autre ne peut être assimilé à une atteinte à la dignité mo am'gambesque.
Toute personne peut se comporter avec un mo am'gamb comme il se comporte avec ses congénères.

Le projet de constitution est mis en ligne

Le projet de constitution doit encore être approuvé par l'Empereur et ses ministres. En voici la teneur :

CONSTITUTION DE L'EMPIRE DE MO AM'GAMBIE


Proclamée solennellement par l'empereur
ROMOOK Ier


Préambule

Les habitants de la Mo Am'Gambie étant dans l'incapacité de comprendre les enjeux de cette constitution, elle leurs est directement applicable sans leur consentement, surtout qu'elle est faîte en vue de leur bien-être.

Article 1

La Mo Am'Gambie est un empire laïque, forcément tolérant, ouvert sur les autres (open mind et open leg).
Elle est représentée par un(e) empereur (empereuse) désigné(e) par la méthode de l'amitié divine.
Elle tente d'assurer l'égalité entre les mo am'gambs et le reste de l'humanité, malgré des inégalités évidentes.

Titre I : de la Souverainneté

Article 2

La langue commune est le ch'ti, mais le fraçais et les autres langues sont bien tolérés.
L'emblème impériale est décidé par l'empereur (l'empereuse).
L'hymne impériale est « Y en a marre des pauvres » et « Y en a des biens » de Didier Super, ça dépend des jours.
La devise est « La Mo Am'Gambie est l'autre pays de la France. »
La bière impériale est la bière des Jonquilles.
Le principe de la Mo Am'Gambie est : gouvernement de l'empereur (l'empereuse), avec ses ministres, pour le plus grand bonheur des mo am gambs.

Article 3

La souveraineté est impériale.
Aucune section des mo am gambs ne peut s'en attribuer l'exercice.
Aucune consultation des mo am gambs n'est envisageable.

Titre II : De l'empereur (l'empereuse) et de l'exercice de ses organes

Article 4

L'empereur est beau et intelligent, à la différence des mo am gambs (les ministres et les ambassadeurs aussi). Il porte une casquette.
Il assure, dans sa grande bonté, des fonctions de protection des mo am gambs, qui n'ont rien à dire.
Il veille à la régularité et au respect de cette constitution dans l'intérêt de la Mo Am'Gambie.
Il transige avec la France pour la protection de la Mo Am'Gambie et pour son intégration sociale avec le Nord.
Il peut être une femme, mais s'appellera alors « l'empereuse ».

Article 5

L'empereur (empereuse), les ministres ou les ambassadeurs ne peuvent pas être 100% mo am gamb. Ils peuvent néanmoins être nés en Mo Am Gambie.
L'empereur est régulièrement désigné par ses amis, lors d'un repas au cours duquel sera bu au moins 2 bonnes bouteilles de vin rouge, les deux ayant au moins 7 ans d'âge.
Il conserve ses fonctions jusqu'au moment où il ne veut plus.
Il peut y avoir plusieur(e)s empereurs (empereuses) en même temps.
La maladie et la mort ne sont pas des causes valables de cessation des fonctions d'empereurs (empereuses).

Article 6

L'empereur (empereuse) choisit et nomme des ministres pour le guider dans le choix de ces décisions.
Ils exercent leur fonction de conseil auprès de l'empereur avec intégrité, respects des droits fondamentaux des mo am gambs et en vue du développement de la Mo Am'Gambie.

Article 7

L'empereur (empereuse) conclut les traités avec les Etats riverains comme la France.
Les Mo am gambs n'ont rien à dire.

Article 8

L'empereur (empereuse) promulgue des règles consacrant les coutumes régulièrement acquises.
Les mo am'gambs continuent à vivre comme avant et ne sont évidemment pas consultés. De toute façon, ils n'ont rien à dire.

Article 9

En cas de faits divers étonnants ou étranges, ou de changement de moeurs, l'empereur (empereuse) est tenu(e) de prendre toutes les mesures nécessaires à l'adéquation des règles et des coutumes vécues.

Article 10

L'empereur (empereuse) choisit et nomme les ambassadeursqui représenteront et feront connaître la Mo Am'Gambie à l'extérieur de ses frontières.
La fonction de ministre contient celle d'ambassadeur.
Tous les moyens sont bons et tous les coups sont permis pour parvenir à remplir sa fonction, sauf ceux contraires à l'ordre public et aux bonnes moeurs du droit français.

Article 11

En cas de pluralité d'empereurs ou d'empereuses, s'il existe des conflits entre les règles édictées, les mo am'gambs continuent à vivre comme d'habitude. Néanmoins, toutes les règles sont considérées comme valables.

Article 12

En cas de pluralité d'empereurs ou d'empereuses, chacun choisit et nomme ses ministres et ambassadeurs, mais tous peuvent travailler les uns avec les autres.

Titre III : Liberté d'expression concernant l'empereur

Article 13

Quelque soit la situation, il est expressément rappelé que les Mo am'gambs n'ont rien à dire. Bref, la libre détermination des peuples ne les concerne pas.

Article 14

Les ministres et ambassadeurs, en revanche, ont le droit de faire toutes remarques utiles concernant les règles de Mo Am'Gambie et la personnalité du ou des empereur(s) ( empereuse(s) ).

Titre IV : Pouvoir intérimaire

Article 15

L'empereur peut déléguer tous ces pouvoirs à n'importe qui, sauf un 100% mo am'gamb, quand il prend des vacances ou n'a pas envie d'exercer ses fonctions si et seulement si c'est pour une durée limitée

Titre V : De l'instauration d'un juge mo am'gambique

Article 16

En cas de contestation sur la régularité des procédés issus des différents empereurs ou empereuses, ministres ou ambassadeurs, celle-ci est portée devant le juge mo am'gambique qui tranche le litige comme il veut.

Titre VI : De la modification de la constitution

Article 17

Cette constitution peut être révisée à l'unanimité des ministres ou ambassadeurs, même contre l'avis de l'empeur ou de l'empereuse, ou par l'empereur (empereuse) s'il obtient l'accord de la moitiédes ministres ou ambassadeurs composant son gouvernement.

La Mo Am'Gambie : situation géographique

La Mo Am'Gambie est un lieux qui se définit avant tout par ses habitants. Elle coïncide approximativement avec l'avesnois, qui est un petit paysage de bocage dans le Nord.

Néanmoins, il ne faut pas se leurrer : ce qui définit la Mo Am'Gambie, ce sont les mo am'gambs, et rien d'autres. Les avesnois ou les habitants du Nord ne sont pas nécessairement des mo am'gambs... Pour être mo am'gamb, il faut répondre à un certain nombre de critères physico-psycho-sociologiques. Cela ne se confond pas avec une grande précarité sociale, même si c'est souvent le cas. Cela ne se confond pas forcément non plus avec la laideur, même si, là encore, c'est souvent lié. Cela ne se confond pas toujours avec la bêtise, même si c'est souvent un critère essentiel. Le mo am'gamb est, par essence, indéfinissable. Néanmoins, lorsque l'on en rencontre un, on le reconnaît, même si on en a jamais vu avant. L'empire de Mo Am'Gambie a pour objet de consacrer les coutumes sociales des mo am'gamb dans une forme de législation... Ainsi, chacun pourra prendre connaissance de la vie et des moeurs des mo am'gambs.

Aussi, peut-être existe-il d'autres lieux en France ou dans d'autres pays, qui sont des Mo Am'Gambies en puissance... A ce jour, aucun mo am'gamb n'a été répertorié en dehors de la Mo Am'Gambie Avesnoise, s'il fallait ajouter cette précision.

En Mo Am'Gambie, vous pouvez visiter le Parc Naturel de L'Avesnois.

La Mo Am'Gambie : Légendes de Berlaimont

La ville de Berlaimont possède deux légendes particulièrement attractives. D'une part, historiquement est le siège d'un grand évènement. D'autre part, c'est en son sein que l'on a répertorié le premier mo am'gamb.

Tout d'abord, pendant la période des croisades, un terrible dragon terrassait tout sur son passage dans le marais de Wasmes, près de Mons (Belgique). Gilles de Chin est arrivé et a terrassé le bouzouc (nom donné à ce dragon). Cette histoire est peu vraisemblable car, tous les ans, le 3ème dimanche de mai, le bouzouc hante les rues de Berlaimont, ce qui laisse à penser qu'il est toujours vivant.

Ensuite, la découverte de la première mo am'gamb a été faite dans un supermarché de Berlimont, il y a 15 ans environ. Une jeune femme, qui faisait son m3 (1mx1mx1m), en âge d'être mère (20 ans), ayant 3 enfants (probablement 2 de son père, 1 de son frère), faisait tranquillement ses courses. L'un des sacripans, jouant avec le caddie, a cogné la jambe de sa mère et qui s'est alors exclamée d'une voix douce et suave :

"Vin ichi, nom de diou! j'va t'fout' eun pataraf su'l navio : ravise cha com i ma fé mo am'gamb.. De diou, j'va t'fout'eun clac su't'gif! I ma fé mo am'gamb ch'ti lal! (...)"

Pour les âmes sensibles, nous préférons taire l'ensemble des propos poétiques et mélodieux énoncés dans le cadre de cette altercation, somme toute assez banale en Mo Am'Gambie, entre une mère et son enfant. L'histoire ne le dit as, mais il est ofrt à parier que ce gredin d'enfant s'est pris une sacrée "ranchné" de la part de sa mère, puis du reste de la famille, avant que tout cela se termine par un bon éclat de moquerie concernant la mère - le mo am'gamb sait rester joyeux.

Dès lors, il est apparu nécessaire, après des études scientifiques, de reconnaître à la Mo Am'Gambie sa spécificité culturelle, d'où la création de l'Empire de Mo Am'Gambie afin d'en préserver le caractère sociologiquement sauvage.

Marjolaine, une artiste amie à découvrir

Mon amie Marjolaine m'a dit une fois : "tu m'impressionneras vraiment le jour où je verrai tes romans en livre de poche dans les supermarchés". C'était en terminale. Pari pas encore perdu - et presque réalisé - mes livres sont bien en supermarché, mais ce ne sont pas des romans... Je te retourne le compliment, que tes disques se trouvent un jour en supermarché... Mais, comme tu le sais, l'art n'est pas une compétition. Peu importe la reconnaissance sociale, ce qui compte est la sincérité que tu glisses dans ta création. Fais toi mal...

En attendant, ma petite fée, que ta sensibilité gagne l'univers et le rende plus doux. Impossible qu'il en soit autrement de toute façon...

A visiter : http://www.calamitymarjo.com

Sur le "Cosmos"

Cosmos de W. Gombrowicz

Ceci est le livre le plus important que j'ai lu de toute ma vie - après le Tao Te King. Le plus important, pourquoi ? Les bouleversements qu'il a provoqué dans ma manière d'appréhender le monde et la littérature ont été majeurs. Il n'est pas lieu de s'étendre ici sur le Tao Te King, qui est un ouvrage de philosophie asiatique (mystique même) et le fait qu'il modifie notre appréhension des choses semble relativement classique. En revanche, Cosmos est un roman.

Lecteur et fan de Kundera, j'appréciais ses romans qui avaient un style très particulier mêlant philosophie et histoire. Et, un jour, j'ai rencontré une polonaise, Beata, qui voyant mon goût prononcé pour la littérature m'a conseillé de lire Gombrowicz. J'ai commencé par "La Pornographie" et j'ai tout de suite embrayé sur "Cosmos"...

Cosmos est un livre qui se présente sous les apsects d'un roman policier, sans intrigue. Ou plutôt, un roman avec intrigue, mais sans sens. Enfin, non... C'est un livre indéfinissable où les éléments de la vie sont cumulés pour donner un sens général pour celui qui les regarde et les analyse. Bref, nous, lecteurs, sommes forcément désarçonné par un tel livre car, en fait, il ne se passe rien. Et pourtant, pour les personnages, ils se passent énormément de choses! La vision de la réalité est déformée à un point tel qu'il n'est plus possible ensuite de ne pas sourire lorsque l'on voit certains évènements quotidiens - lorsque l'on est sorti du livre.

En définitive, ce livre est une initiation à l'expérience humoristique quotidienne, expérience quasi-mystique il faut le préciser. A lire Absolument.

Romook, ou comment rendre inoffensifs la plupart des auteurs contemporains en un seul livre?